Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Achille Gagnon & Cie
1 - 9 sur 9 résultats Imprimer
1 No d'identification : 25 106

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le conseil municipal du village d'Arthabaskaville a fait un arrangement avec MM. Achille Gagnon & Cie pour faire éclairer les rues par l'électricité pendant cinq ans à compter du 1er mai 1897. Gagnon fournira 28 lampes électriques.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 31, no 16 (15 avril 1897) : 2.
2 No d'identification : 26 827

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Au conseil municipal de Victoriaville, il fut question du rôle d'évaluation et «du règlement révoquant et déclarant nul et de nul effet le règlement passé le 21 juillet 1893 accordant des privilèges à MM. Achille Gagnon & Cie, au sujet de l'aqueduc et dont la Cie Arthabaska Water & Power est devenue acquéreur depuis». Détails.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 13, no 14 (22 septembre 1906) : 1.
3 No d'identification : 8 498

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le conseil de ville fait ouvrir une nouvelle rue qui reliera la tannerie de MM. Achille Gagnon et Co. à la rue Perreault qui est elle-même perpendiculaire à la rue Notre-Dame».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 1, no 13 (25 août 1894) : 3.
4 No d'identification : 26 237

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Victoriaville, les moulins à scie de « M. Achile Gagnon & Cie » marchent jour et nuit. Tout le bois qui se trouve dans la rivière, au-dessous de la chaussée, sera scié cette année.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 5, no 51 (20 mai 1899) : 2.
5 No d'identification : 26 704

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Victoriaville, « Achille Gagnon & Cie » sont à faire signer un transport dans la ville et à Arthabaskaville, pour lequel les abonnés à la lumière électrique et l'aqueduc s'engagent à payer une redevance au bureau de la banque de Québec. »

- Plus loin, on retrouve un article sur la faillite de « Achille Gagnon & Cie ». Le jugement dans cette affaire sera retardé pendant trois mois, ce qui va retarder la vente de la compagnie et empêcher la tenue d'un chantier cet hiver. (9, 21, p.1)

- L’avis de faillite est dans une autre section. (9, 21, p.4)

- Des chantiers auront lieu malgré tout. C'est la banque de Québec qui est la principale créancière. On peut lire un court article traitant des problèmes liés à la lumière électrique à la suite de la faillite de « Achille Gagnon & Cie ». (9,24, p.1)

- Le journal présente un article sur les privilèges de la compagnie « Achille Gagnon & Cie » en rapport avec l'aqueduc et la lumière électrique. (9, 24, p.1)

- Finalement, la ville n'aurait « pas le droit de donner de privilèges à qui que ce soit, de nature à forcer les citoyens à prendre de l'eau ou de la lumière de telle ou telle personne ou de telle compagnie. ». Les propriétés « d'Achille Gagnon & Cie » ont été vendues lundi dernier à Thomas McDougal, président de la banque de Québec. M. Amyot de Québec a acheté la tannerie et ses dépendances. L'aqueduc et la lumière électrique seront administrés par « Arthabaska Water and Power Co.», dont le président est Thomas McDougal et W.R. Jones, gérant de la banque de Québec. La nouvelle compagnie prend l'administration le 1er avril. (9, 44, p.1)

- Le journal fournit les détails sur la transaction. (10, 3, p.1)

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 9, no 2 (07 juin 1902) : 1 (suite: 9, 21, p. 1-4; 9, 24, p. 1; 9, 43, p. 1; 9, 44, p. 1; 10, 3, p. 1).
6 No d'identification : 22 757

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Article intitulé "Achille Gagnon et Cie faillis", qui reprend un article paru dans l'Écho des Bois-Francs concernant la faillite de sa compagnie d'électricité et la vente des immeubles, le 28 octobre à Montréal. Les opinions s'affrontent...
- "Avis aux abonnés pour l'eau et la lumière": à partir du 1er janvier, Achille Gagnon et Cie ne sera pas tenu de vous pourvoir en eau et lumière électrique aux prix et conditions actuels (36, 51, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 36, no 45 (24 octobre 1902) : 2 (suite: 36, 51, p. 3).
7 No d'identification : 22 801

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis aux abonnés de la compagnie Achille Gagnon et cie. pour la lumière électrique: à compter du 1er janvier, de nouveaux tarifs seront exigés. Détails.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 37, no 4 (09 janvier 1903) : 2.
8 No d'identification : 22 816

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Poursuite pour libelle dans l'affaire de M.E. Crépeau contre l'Union des Cantons de l'Est, concernant la polémique à propos de la faillite de Achille Gagnon et Cie (compagnie électrique). L'enquête est commencée depuis le 22 janvier et implique notamment le rédacteur de l'Union, J.E. Perreault, qui est un des avocats dans l'affaire de la faillite.
- "Le jugement Crépeau-Lavergne. Jugement en faveur du défendeur" (c'est-à-dire le gérant de l'Union des Cantons de l'Est, Louis Lavergne). On reproduit les principales remarques du juge dans cette affaire, ainsi qu'une copie du jugement (37, 11, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 37, no 7 (30 janvier 1903) : 2 (suite:37, 11, p. 2).
9 No d'identification : 22 840

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis: la compagnie d'Aqueduc et de Pouvoir d'Arthabaska ayant acquis la Lumière Électrique et l'Aqueduc de la succession d'Achille Gagnon et Cie de Victoriaville, informe ses abonnés qu'elle continuera à fournir le courant électrique et l'eau. Tarifs à partir du 1er avril; compteurs disponibles.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 37, no 16 (03 avril 1903) : 3.
1 - 9 sur 9 résultats