Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Fréchette
1 - 6 sur 6 résultats Imprimer
1 No d'identification : 13 859

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Notes locales: Il y aura une grande assemblée le 24 mai, à la halle, pour une conférence de Gédéon Fréchette sur «Fromage vs Beurre». «Une beurrerie s'établit près du pont, venant ainsi faire compétition à la fromagerie déjà existente appartenant à M.M. Fréchette et Baril. [...] Le moulin à farine emporté par la crue des eaux et appartenant à M. Boisclair, a été vendu à M. Hercule St-Cyr et Jos. Vachon qui se proposent de rebatir de suite et de le faire marcher sur une haute échelle».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 18 (05 mai 1892) : 2.
2 No d'identification : 13 871

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une fabrique de fromage vient de s'ouvrir à Saint-Louis de Blandford, sous la direction de Joseph Thibeault & Co. «Dimanche dernier, il y avait grande affluence des paroissiens de Saint-Louis, à l'assemblée convoquée pour l'élection des directeurs à être choisis parmi les patrons. M. le curé [Chs. E. Mailhot] avait invité M. Gédéon Fréchette à faire une conférence agricole et encourager les cultivateurs à venir en aide à la fromagerie». Les officiers pour l’année 1892 sont Alphonse Provancher (président), Napoléon Parent, J. Morrissette, Onéz. Vallières, Charles Raymond, Joseph Héon et Louis Jacques (directeurs). Le secrétaire est D.E. Bruneau. «Nous félicitons les cultivateurs de Saint-Louis [...]. Voilà que leurs terres perdent le bois dont ils retiraient de grands bénéfices, alors le temps est venu de faire parler le sol et de lui soutirer tout ce qu'il pourra donner. Pour en arriver là, il faut défricher encore, semer de la graine de mil et de trèfle, choisir ses vaches et tenir son lait en bon ordre. Avec cela, Saint-Louis prospèrera et les terres prendront de la valeur. Résultat final: de l'aisance dans les familles et moins de départs pour les États-Unis».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 21 (25 mai 1892) : 3.
3 No d'identification : 14 729

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Il s'est payé à la Banque J. Cartier les 24 et 26 juin courant, la somme de vingt mille piastres pour du fromage livré à la station d'Arthabaska. C'est M. Gédéon Fréchette de Stanfold, agent de la maison Ayer, qui a presque tout acheté ce fromage».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 26 (29 juin 1893) : 2.
4 No d'identification : 25 111

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Gédéon Fréchette désigné maire du conseil de Princeville, le 7 février. Noms des conseillers favorables et défavorables.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 32, no 9 (11 février 1898) : 3.
5 No d'identification : 9 876

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Résumé de la séance de la Société Saint-Jean-Baptiste de Victoriaville. «A cette séance M. Jos. Gendron a été élu président et M. Gédéon Fréchette, 1er vice-président. Accepté à l'unanimité. A la séance régulière du 21 de ce mois, il a été proposé par le frère Gédéon Fréchette, secondé par le frère Philippe Nault, que les membres de la société Saint-Jean-Baptiste de Victoriaville présentent leurs plus sincères remerciements au confrère M. Émile Bourbeau qui résigne sa place de président pour de sages raisons (...)».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 35 (27 janvier 1906) : 1.
6 No d'identification : 22 266

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Gédéon Fréchette a été désigné par la Compagnie d'électricité de Plessisville collecteur des argents dus par les citoyens du village pour l'éclairage de leurs maisons. La compagnie a produit, pour chaque propriétaire, un compte détaillé du temps des ouvriers et des articles fournis pour l'installation.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 35, no 1 (21 décembre 1900) : 3.
1 - 6 sur 6 résultats