Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

W.C. Houle & Compagnie
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 13 857

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«W.C. Houle & Cie., propriétaire du réseau téléphonique entre Warwick, Athabaskaville et Victoriaville, doivent vendre leur propriété à la compagnie Bell».
- W.C. Houle (Warwick) et Paul Tourigny (Victoriaville) ont effectivement vendu la ligne de téléphone reliant Warwick, Tingwick, Athabaskaville, Saint-Albert, Sainte-Clothilde et Victoriaville à Bell Telephone Co. de Montréal. «Les endroits ci-dessus nommés sont donc maintenant en connexion avec les plus grands centres: Montréal, Sherbrooke, etc. et le seront aussi bientôt avec Québec et les places situées en bas du fleuve. Il faut croire que Arthabaska est un centre important,
et en même temps que la compagnie de téléphone qui desservait ce comté était, dans l'opinion des directeurs de la Cie. Bell, une compagnie d'une importance assez considérable, puisqu'ils ont commencé par s'assurer l'acquisition du réseau de téléphone de cette compagnie avant d'entrer en pourparlers avec aucune autre» (26, 20, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 18 (05 mai 1892) : 2 (suite: 26, 20, p. 2).
1 - 1 sur 1 résultats