Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Séminaire de Québec
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 12 641

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les fabricants de meubles J.A. Baril & Frère ont obtenu un contrat du Séminaire de Québec pour la construction de 100 bureaux pour les salles d'étude. Le travail devra être livré en juin.
- Le nombre de bureaux à construire est en fait de 200 (24, 1, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 52 (28 décembre 1889) : 2 (suite: 24, 1, p. 2).
2 No d'identification : 9 976

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Inauguration solennelle de l'orgue de l'église de Saint-Christophe, jeudi prochain le 12 janvier. Grand'messe à 9 hrs. a.m., et sermon donné par l'abbé L.H. Paquet du Séminaire de Québec. M. Mitchell, artiste distingué, sera organiste à l'occasion de la messe, ainsi que le soir à 7 hrs. D'autres artistes de renom sont attendus. L'entrée à la messe et au concert est gratuite. Il s'agirait du premier orgue dans les Bois-Francs, «sinon dans tous les Cantons de l'Est».
- On relate la cérémonie de l'inauguration de l'orgue, qui a attiré une foule nombreuse, même des paroisses environnantes (Victoriaville, Saint-Norbert, Saint-Paul, Warwick). Musique et discours se sont succédés au grand plaisir de l'auditoire. On notes les personnalités présentes, dont l'hon. M. Laurier et son épouse, et on vante les grands talents de M. Mitchell comme organiste. Le concert du soir eut le même succès.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 3 (07 janvier 1882) : 2.
3 No d'identification : 7 756

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Courte biographie du poète Adolphe Poisson, né à Gentilly. Ce dernier fit des études au Séminaire de Québec et de Nicolet. Il a fait son droit à l'Université Laval et a été admis au barreau en 1874, pour ensuite devenir receveur de l'enregistrement à Arthabaska. Voir les titres des publications du «doux barde d'Arthabaska» entre 1849 et 1922 : «Chants canadiens» (1880), «Heures perdues» (1895), «Sous les Pins» (1902), «Chants du soir» (1917). Il y a un sonnet de lui sous l'article, et un poème d'Alphonse Désilets en son honneur.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 5 (22 novembre 1928) : 3.
1 - 3 sur 3 résultats