Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Foisy & Frères
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 11 924

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 25 juillet, le bloc Foisy (Victoriaville) a été incendié, ainsi que toutes ses dépendances et une maison voisine (appartenant à Léonce Nault, boucher, qui a perdu pour environ 300$). Le bloc Foisy contenait trois magasins: celui du marchand général J.H. Thibaudeau (qui a perdu pour environ 800$), celui du marchand de groceries A. Morel (qui a perdu tout son fonds de commerce) et celui du marchand de grains M. Boisonnault (qui a perdu pour environ 1 000$). Outre ces magasins, il y avait le bureau de poste (la maîtresse de poste N.A. Beaudet a perdu tout son ménage) et «une couple de familles». L'origine du feu est inconnue.
- Finalement, le marchand J.H. Thibaudeau a perdu ses marchandises et son ameublement de maison. Total des pertes: 2 500,00$, en partie couvertes par les assurances (23, 32, p. 2).
- Foisy Frères fait publier un avis pour dire qu'il a reçu le plein montant de sa réclamation d'assurance en faisant affaire avec «The Eastern Township Mutualk Fire Insurance Company» de Québec, pour perte de 2 maisons dans l'incendie du 25 juillet 1889. Foisy Frères recommande donc de faire appel à cette compagnie (24, 6, p. 2).
- «Les soussignés [Foisy Frères] offrent à vendre en bloc ou séparément, toutes les propriétés appartenant à Louis Foisy, en son vivant marchand du village de Victoriaville; ces propriétés, consistant en terres propres à la culture, maisons actuellement louées, lots à bâtir et rentes foncières, sont toutes situées dans le florissant village de Victoriaville à proximité de la gare G.T.R. à Arthabaska» (24, 11, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 30 (27 juillet 1889) : 2 (suite: 23, 32, p. 2; 24, 6, p. 2; 24, 11, p. 3).
2 No d'identification : 12 957

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Propriétés foncières à vendre à Victoriaville, par Foisy Frères de Montréal et J.N. Poirier de Victoriaville. Il s'agit de terrains en culture, de lots bâtis et de lots à bâtir. Parmi les lots bâtis, il s'en trouve un (en fait, une partie des lots 435, 455, 456, 457 et 458) sur lequel se dresse une boutique de forge.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 26 (03 juillet 1890) : 3.
1 - 2 sur 2 résultats