Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Samson
1 - 5 sur 5 résultats Imprimer
1 No d'identification : 11 297

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 3 septembre, le conseil municipal de Victoriaville a accordé des licences d'hôtels à T.J. Samson et Ludger Hamel, et une licence de magasin de liqueur en détail à Pierre Maheu.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 36 (08 septembre 1888) : 2.
2 No d'identification : 11 314

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité de l'Hôtel du Canada, à Victoriaville, propriété de T.J. Samson, situé en face du dépôt. «Liqueurs et cigares de premier choix. Salle d'échantillons pour les commis voyageurs. Tables de billard. Chambres et lits confortables pour les voyageurs. Repas à toute heure».
- Cet hôtel est désormais tenu par Samson, Janelle & cie. «Ces messieurs doivent commencer au printemps, en face du local qu'ils habitent maintenant, la construction d'un grand hôtel muni de toutes les améliorations modernes» (23, 7, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 36 (08 septembre 1888) : 3 (suite: 23, 7, p. 2).
3 No d'identification : 13 806

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de T.J. Samson, propriétaire d'un hôtel à Victoriaville. Il y aura, à l'hôtel Samson, vente à l'encan des meubles le 26 avril et immeubles le 27 avril.
Parmi les meubles: ameublement d'hôtel, lits, literies, verreries, vaisselles, coutelleries, harmonium, table de billard.
Concernant les immeubles et terrains du failli, les numéros de cadastre sont indiqués.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 14 (07 avril 1892) : 3.
4 No d'identification : 14 285

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Arthur Tisdale, de Kingsey Falls, a été arrêté par le constable T.J. Samson pour vol d'argent. Il a été emprisonné à Arthabaskaville. L'enquête préliminaire aura lieu le 29 mars. «L'accusé prétend n'être pas coupable».
- C'est le juge Barthe qui a présidé cette enquête. L'accusé subira son procès aux prochaines assises criminelles, en octobre 1893. Il a été admis à caution (27, 13, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 12 (23 mars 1893) : 2 (suite: 27, 13, p. 2).
5 No d'identification : 25 988

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal publie une annonce du magasin de liqueurs en gros appartenant à T.J. Samson. Ce commerce se situe à Warwick,

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 4, no 49 (06 mai 1898) : 2.
1 - 5 sur 5 résultats