Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Picher
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10 887

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Avec le présent numéro, nous abandonnons la direction de "l'Union des Cantons de l'Est". M. Arsène Picher, avocat, en est maintenant l'éditeur-propriétaire, de même que le rédacteur. Les raisons de notre retraite sont connues: inutile d'en parler».
- Mot du nouvel éditeur-propriétaire: «En politique, notre journal continuera de soutenir la cause nationale et donnera un appui loyal au gouvernement Mercier. Mais qu'il soit bien entendu que nous ne serons l'esclave d'aucun parti; nous nous attacherons aux principes non pas aux hommes». M. Picher explique ensuite pourquoi il appuie Mercier. «Nous appuierons aussi Mr. Laurier dans la lutte gigantesque qu'il a entreprise contre le pouvoir autocrate du Czar d'Ottawa. Trop longtemps déjà Sir John a travaillé à l'abaissement de la race française dans le Dominion [...]. [....] Sur les questions qui touchent à la religion et à la morale, nous prendrons invariablement l'avis de notre Évêque. Nous tenons à déclarer ici que nous serons toujours très scrupuleux à l'endroit des feuilletons à publier dans notre feuille. Nous n'en publierons aucun qu'une mère pieuse ne puisse lire sans rougir devant sa fille». Le patronage, comme par le passé, de «nombreux amis» est espéré (22, 14, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 13 (31 mars 1888) : 2 (suite: 22, 14, p. 2).
2 No d'identification : 12 824

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans le cadre de la campagne électorale (le vote aura lieu le 17 juin), le candidat national dans Arthabaska, M. Girouard, s'est rendu à Saint-Norbert et à Victoriaville. «Il n'a pas encore d'adversaire déclaré, mais les possibilités sont que M. Bourbeau accepte la candidature». À Saint-Paul, M. Gastonguay a fait un discours en faveur de M. Bourbeau, invitant les gens à signer des réquisitions en sa faveur. Il n'y aurait eu que deux signatures. À Arthabaskaville, M. Lavergne a annoncé la candidature de M. Girouard.
- Un comité central a été formé dans l'intérêt de la candidature de M. Girouard. Ce comité siégera à Arthabaskaville et sera ouvert jour et soir pour recevoir les informations concernant l'élection. Le secrétaire de ce comité est Arsène Picher (ex-rédacteur de L'Union des Cantons de l'Est). Concernant la candidature de M. Bourbeau, un rédacteur note tous les mauvais gestes politiques posés dans le passé (par exemple, avoir voté la pendaison de Riel). M. Girouard a rencontré, le 18 mai, les gens de Sainte-Clothilde et de Sainte-Élizabeth. À Victoriaville, M. Lavergne M.P. rencontrait M. Bourbeau (candidat conservateur) et M. Méthot. Discussion vive et auditoire nombreux. À Saint-Albert, lors d'une autre assemblée, M.M. Girouard et Lavergne ont rencontré M. Bourbeau et Méthot.
- Trois autres articles consécutifs sur les mauvais gestes politiques posés dans le passé par M. Bourbeau, par rapport aux bons gestes posés par M. Girouard (24, 20, p. 2). Même chose au numéro suivant. Suit la liste des endroits visités lors de la campagne électorale et du déroulement des débats dans les différentes localités (Stanfold, Saint-Paul, Sainte-Hélène, Warwick et Tingwick) (24, 21, p. 2-3).
- Liste des raisons pour lesquelles les citoyens doivent voter pour M. Girouard (exemple: parce qu'il a fait obtenir plus d'argent de colonisation pour le comté) et ne doivent pas voter pour M. Bourbeau (exemple: « parce qu'il veut détruire l'oeuvre du gouvernement Mercier»). Le 1er juin, à Saint-Paul, après la messe, il y a eu un débat politique entre d'un côté M.M Girouard et Lavergne et, de l'autre, M.M. Bourbeau et Chicoyne. Le même jour, après les vêpres, les mêmes orateurs se sont rencontrés à Sainte-Hélène. À Saint-Louis de Blandford, M. Arsène Picher (avocat d'Arthabaskaville) a rencontré les électeurs pour leur parler de politique nationale. Il y a eu de pareilles assemblées à Sainte-Élizabeth et Sainte-Clothilde, confrontant cette fois M.M. Méthot (représentant M. Bourbeau) et Cannon (représentant M. Girouard) (24, 22, p.2). Un débat a eu lieu aussi à Saint-Valère de Bulstrode. Assemblée des électeurs à Victoriaville (5 juin), commandée par M. Bourbeau, chez M. Guay. Orateur invité: M. Chicoyne, de Sherbrooke. On dit que ce dernier était également présent à Saint-Paul et à Sainte-Hélène (24, 22, p. 3).
- Autre article en faveur du gouvernement Mercier. Résumé des débats électoraux [le journal dit toujours que M. Girouard est le préféré des auditeurs] ayant eu lieu la journée du 8 juin, à Stanfold, Saint-Norbert et Saint-Paul de Chester. Le 10 juin, jour de la nomination dans Arthabaska, il y a eu une assemblée des électeurs. L'assistance était de plus de 2 000 personnes. M.M. Girouard et Bourbeau s'adressèrent tour à tour à la foule. M.M. Lavergne, Méthot, Cannon, Curran et Laurier ont également fait des discours. Les deux derniers se sont adressés aux électeurs en français et en anglais (24, 23, p. 2).
- Résultats de l'élection du 17 juin. Victoire de M. Girouard dans Arthabaska, de M. Watts dans Drummond, de M. Rhodes dans Mégantic, de M. Monfet dans Nicolet et de M. Gladu dans Yamaska. Le nombre de voix de majorité est aussi inscrite. M. Girouard, par exemple, a été élu avec 350 voix de majorité. Article plus précisément sur l'élection dans Arthabaska. Il est question des résultats dans les paroisses de Sainte-Clothilde, Sainte-Anne du Sault, Saint-Louis de Blandford, Saint-Norbert, Saint-Christophe, Arthabaskaville et Saint-Rémi de Tingwick. Le soir de la votation, une foule de 500 personnes s'était rassemblée devant les portes du comité central de M. Girouard. M.M. laurier et Lavergne adressèrent alors la parole à l'assemblée. À Victoriaville, la population s'était regroupée près du magasin de Paul Tourigny. «À l'heure du train, nos amis d'Arthabaskaville et de Victoriaville réunis se portèrent en procession triomphale à la gare à la lumière de flambeaux, et l'arrivée de M. Girouard fut saluée par des cris de victoire et par les sons joyeux de l'excellente fanfare de Victoriaville». Une fois devant chez Paul Tourigny, M. Girouard a fait un discours devant «au moins 800 personnes». Puis, il se rendit à Arthabaskaville, où il a fait un autre discours, devant cette fois 500 personnes. Le journal commente par la suite les élections dans Drummond et Megantic. Le journal décrit comment la victoire de M. Girouard a été célébrée à Stanfold, le soir de la votation. «Une procession aux flambeaux fut immédiatement organisée et l'élu fut porté en triomphe par toutes les rues du village. M. Girouard fut ensuite appelé à adresser la parole à la foule qui se composait d'au-delà de 600 personnes». Puis, discours d’Arsène Picher et de Joseph Brisette (24, 24, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 19 (16 mai 1890) : 2 (suite:24, 20, p. 2; 24, 21, p. 2-3; 24, 22, p. 2-3; 24, 23, p. 2; 24, 24, p. 2).
3 No d'identification : 23 393

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Biographies des fondateurs, propriétaires, rédacteurs, collaborateurs et imprimeurs de l'Union des Cantons de l'Est. Les personnes dont il est question sont:
Mgr Elphège Gravel, Mgr Joseph Calixte Canac Marquis, l'abbé Pierre-Roy, l'abbé Nar. Pelletier, J.O Bourbeau, L.G. Houde, Théophile Girouard, Antoine Gagnon, Elzéar Ouellet, Jacques Paradis, Louis Richard, Mathias Talbot, Bazile Théroux (fils), P.L. Tousignant, Arsène Picher, Joseph Lavergne, Louis Lavergne,
L.J. Cannon, Ferd. Beauchesne, Ls-Renaud Lavergne, Onésime Caron, l'Abbé Charles Flavien Baillargeon, J.-S. Doucet, Antonio Perreault, Gustave Perreault, Edouard Richard, Louis-Arthur Richard, Adolphe Poisson, Lucien Cannon, Jules Poisson, Alfred O. Belle-Isle, Alfred Weller, Denis Leblanc, F.-X. Létourneau, Uldoric Duval et Zéphirin Nault.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 51, no 1 (14 décembre 1916) : 1-14.
1 - 3 sur 3 résultats