Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Perreault & Ménard
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10 785

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«M. Rousseau, artiste décorateur, a l'entreprise de l'intérieur de la chapelle du collège. Il demande de suite 5 ou 6 bons menuisiers pour faire la partie en bois. De bons gages seront donnés, mais nul autre que des ouvriers de première capacité n'ont besoin de s 'offrir. M. Rousseau est passablement avancé dans la décoration de l'église St. Christophe et il espère finir pour le 1 juillet prochain».
- «Les travaux de l'intérieur de l'église sont presque terminés. Cette semaine on a descendu tous les échaffauds de la grande nef. Les décorations de la voute ont un effet splendide» (22, 30, p. 2).
- Les travaux étant terminés, le rédacteur du journal donne son opinion sur le résultat de l'ouvrage. Le plan de l'architecture avait été confié à Perreault & Menard, de Montréal, qui se sont inspirés de l'église de la Trinité de Paris (construite au 17ème siècle dans le style de la Renaissance). L'exécution, quant à elle, relevait de Rousseau & Leblanc. Rousseau, plus qu'un peintre-décorateur dit-on, est un artiste qui a peint de beaux tableaux dans la voûte. «Il paraît appartenir à l'école italienne car une seule de ses toiles, la naissance du christ, se rapproche par le coloris, de l'école française moderne». M. Rousseau a dû composer avec le peu de lumière disponible et avec le bruit de la vingtaine d'ouvriers. Il lui fallait de plus surveiller son élève novice. La pensée qui domine l'oeuvre: «l'histoire de la création du monde et de la vie du christ». C'est le curé Buisson qui a suggéré l'idée. L'auteur de l'article ajoute à ces commentaires deux critiques négatives: la forme des corps pas suffisamment svelte et les panneaux peints près des autels («des anges très mal assis et des fleurs peu naturelles»). Il y a par la suite la liste des tableaux peints dans les différentes parties de l'église (avec le titre et l'emplacement). On dit que dans les chapelles latérales «l'idée patriotique a été mêlée à l'idée religieuse», entre autres parce que Marguerite Bourgeois, Marie de l'Incarnation, Saint-Joseph, Saint-François d'Assise, Saint-Vincent de Paul, Jacques Cartier et Mgr de Laval y sont représentés. Selon l'auteur, le profane aurait moins inspiré l'artiste que le religieux (22, 40, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 10 (10 mars 1888) : 2 (suite: 22, 30, p. 2; 22, 40, p. 2).
1 - 1 sur 1 résultats