Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Savoie
1 - 15 sur 15 résultats Imprimer
1 No d'identification : 23 695

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de F.T. Savoie, de Plessisville de Somerset.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 7, no 29 (26 juin 1873) : 3.
2 No d'identification : 9 548

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le gérant de la fonderie de Plessisville, F.T. Savoie, a été élu maire de ce village le 14 février 1887.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 6 (19 février 1887) : 3.
3 No d'identification : 10 881

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maire de Plessisville, F.T. Savoie, a été élu comme préfet du comté de Mégantic.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 13 (31 mars 1888) : 2.
4 No d'identification : 13 383

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a eu une assemblée des citoyens de Somerset et Plessisville, à l'hôtel de ville, les «jours derniers». Il a été résolu à l'unanimité de chômer la fête nationale de la Saint-Jean-Baptiste. Ont aussi été élus les membres du conseil municipal: président F.T. Savoie, vice-président Dr. E.C.P. Chevrefils et Thos. Kelly (fils). Le commissaire-ordonnateur en chef est N.C. Cormier. Il a été décidé que la fête de la Saint-Jean Baptiste serait fêtée cette année le 17 juin. Puisque le Cardinal doit venir le 20 juin, les décorations pourraient servir aux deux occasions. Des chars allégoriques sont en préparation. «Des demandes sont faites auprès des autorités du Grand Tronc pour obtenir une réduction de prix de Lévis à Richmond. L'urbanité et la politesse qui distinguent les habitants de Somerset engageront les citoyens des paroisses environnantes à se joindre à eux pour fêter dignement notre fête nationale».
- À propos de la fête de la Saint-Jean Baptiste à Plessisville: les gens, citoyens de Plessisville, Somerset et des paroisses avoisinantes, se sont réunis dès 8h près de l'Hôtel-de-ville. «La procession se formait pour se rendre à l'église où le service divin devait être célébré à neuf heures. Les drapeaux de toutes couleurs se déployaient et se mêlaient aux chars allégoriques». La marche commença aux accords de la fanfare. L'église était décorée et des sièges avaient été ajoutés dans le bas-choeur pour les membres de la société et les étrangers. Les officiers se rendirent après la messe au presbytère. La procession qui se forma après l'église a parcouru les rues Saint-Calixte, Saint-Charles, Napoléon, Des Soeurs, Saint-Jules, Saint-Paul et Saint-Louis, pour revenir à l'Hôtel-de-ville. Un discours fut alors présenté par le président de la Société Saint-Jean-Baptiste, F.T. Savoie. À 14 h, les gens se sont retrouvés au bocage de M. Cormier, où il y eut d'autres discours, des chants, de la musique, des pièces de théâtre. Il y avait aussi des tables de rafraîchissement tenues par les dames du village. À 21h, eurent lieu un feu de joie et un feu d'artifice. Deux ballons ont été lâchés dans les airs avec des messages pour Dieu à l'intérieur (25, 25, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 23 (11 juin 1891) : 3 (suite: 25, 25, p. 3).
5 No d'identification : 13 657

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Quand John Whyte est venu à Somerset annoncé sa candidature (comme libéral), soit le 4 février, il a été accueilli par au moins 150 électeurs. M. Whyte parla en français et en anglais. Ont fait aussi des discours: N.C. Cormier, Nap. Laflamme, C. Noël et F.T. Savoie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 6 (11 février 1892) : 2.
6 No d'identification : 14 255

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Alcide Savoie (Somerset), fils de F.T. Savoie, ira à Wickham cette semaine pour acheter «une machine pour trancher le bois, servant à la confection des boîtes à fromage».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 11 (16 mars 1893) : 2.
7 No d'identification : 25 120

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelles de Plessisville: grâce à M. F.T. Savoie, le village sera doté d'une industrie de fabrication d'appareils à gaz acétylène, approuvés par l'association des assurances canadiennes vendredi dernier. On veut des agents pour la vente dans les principaux centres.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 32, no 11 (25 février 1898) : 3.
8 No d'identification : 25 444

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. F.T. Savoie de la compagnie de gaz acétylène est allé dans les Maritimes pour exposer et vendre ses appareils. Une vingtaine de machines ont été commandées. Cette jeune industrie emploie une trentaine d'hommes.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 32, no 45 (21 octobre 1898) : 3.
9 No d'identification : 9 973

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité de F.T. Savoie, gérant de la Fonderie de Plessisville. Manufacturier de machines à vapeur, bouilloires, turbines, machineries pour moulins à scie et moulins à farine, outils à l'usage des forgerons, des carrossiers et des menuisiers, articles de quincaillerie en général.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 1, no 38 (16 février 1895) : 3.
10 No d'identification : 26 114

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Court article sur le procès de F.T. Savoie vs. la Fonderie de Plessisville, où il y a un nombre considérable de témoins. «La défense tendait à prouver fomentation de grève et emploi d'ouvriers incompétents».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 5, no 26 (26 novembre 1898) : 2.
11 No d'identification : 12 940

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis aux actionaires de la fonderie de Plessisville, qu'il y aura une assemblée générale des actionnaires mardi le 26 juin à 9 hrs. a.m., dans le bureau du village de Plessisville. On procédera à l'élection des directeurs, à la nomination des officiers, à l'adoption des règlements et toutes autres affaires générales concernant la compagnie. Signé F.T. Savoie, gérant de la fonderie.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 28 (23 juin 1883) : 3.
12 No d'identification : 13 683

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y aura bientôt deux élections dans le comté de Mégantic, l'une pour la chambre locale (en remplacement de l'hon. M. Irvine), et l'autre pour les Communes (dont le siège est devenu vacant par un jugement de la cour). Les libéraux ont choisi leur candidat pour les Communes en la personne de F. Langelier. Dimanche dernier et jeudi, fête de L'Ascension, ce monsieur est monté dans le comté où il a pratiquement commencé la campagne. Les «amis du gouvernement» (les conservateurs) ont eu une réunion publique et ont sollicité M. J.E. Turgeon, marchand de Sainte-Julie, pour être leur porte-drapeau. On dit aussi que Mégantic a été conquis par les conservateurs assez récemment. On élabore longuement sur la lutte de partis qui s'engage et on dit qu'il faudra opposer une ferme résistance au candidat Langelier, avocat, ex-député et ministre, professeur à l'Université Laval et maire de Québec. On revient aussi sur l'affaire Fréchette, que l'on entend bien venger de sa suspension. Pour la chambre locale, les candidats sont le Dr. Hume, conservateur, et un certain M. White. - M. Langelier a effectué des visites électorales à Saint-Ferdinand et Sainte-Sophie dimanche dernier (18, 25, p. 2). - La lutte s'est engagée dimanche de part et d'autre du comté. M. Turgeon a annoncé sa candidature après la messe à Sainte-Julie, et à Lyster après les vêpres. Il était assisté de MM. Desjardins et Prince, de Québec. À Saint-Ferdinand, M. T.C. Casgrain, conservateur, a rencontré M. Miville-Deschênes, libéral (18, 26, p. 2). - Le village de Plessisville a été le théâtre d'une joute oratoire et politique dimanche dernier. Outre les deux candidats, MM. Frs. Langelier et J.C. Turgeon, étaient présents l'hon. W. Laurier, MM. Bossé, T.C Casgrain et Chapais du Courrier du Canada, Chs. Langelier et Joseph Lavergne. M. Frs. Langelier a parlé le premier et s'est attaqué à la politique nationale, ou protection. M. Turgeon, qui est un homme d'affaires, a produit bonne impression par son grand sens pratique. Vint ensuite M. Lavergne, qui s'éleva contre le tarif des conservateurs, mais c'est M. Casgrain qui emporta vraiment les partisans par ses incriminations à l'égard de M. Laurier, qui ne manqua pas de bien se défendre par la suite (18, 27, p. 2).
- Tournoi politique à Sainte-Sophie, dimanche dernier. On nomme les hommes présents, outre les deux candidats: Bourbeau, Desjardins, Isidore Belleau pour les conservateurs; Dr. Rinfret, J. Lavergne et Achille Carrier pour les libéraux. On apprend que Sainte-Sophie a toujours été un château fort libéral (18, 29, p. 2).
- Présentation des candidats du comté de Mégantic à Inverness, jeudi dernier. L'hon. M. Caron, Thos. White, Thos. Chapais, J.E. Prince pour les conservateurs, et l'hon. W. Laurier, J. Lavergne, Chs. Langelier et L. J. Cannon du côté des libéraux étaient présents: assemblée très paisible (18, 30, p. 2). - L'élection de Mégantic s'est terminée par une majorité d'environ 30 voix pour M. Langelier (18, 31, p. 2). - M. Langelier est définitivement élu par 41 voix de majorité dans Mégantic pour la chambre fédérale. Le journal fait son appréciation des résultats, et tente de démontrer que le comté de Mégantic, même s'il est libéral en politique, a élu dans le passé ses représentants pour leurs qualités personnelles plutôt que pour leurs principes politiques, ce qui explique qu'on ait élu quelques conservateurs, entre autres M. Fréchette, M. Irvine, M. Richard. Le manque d'organisation dans les parties anglaises du comté expliquerait aussi la défaite des conservateurs. Plus loin, on donne le tableau des résultats de votation selon les municipalités. Seules celles qui appartiennent au territoire sont énumérées ici: Inverness, Inverness Ouest, Sainte-Anastasie, Halifax Sud, Halifax Nord, Somerset Nord, Somerset Sud, Plessisville. - Le décompte des bulletins devant le juge a donné définitivement 37 voix de majorité à Langelier (18, 33, p. 2). - L'élection de l'hon. Frs. Langelier sera bientôt contestée pour menées corruptrices par ses agents (18, 36, p. 2). - L'élection de M. Langelier est contestée par les pétitionnaires suivants: MM. Descoteaux de Sainte-Julie de Somerset et P. Tachereau de Notre-Dame de Lourdes. Les avocats de la demande sont MM. Cyrias Pelletier et I.N. Belleau. L'honorable M. Laurier sera l'avocat du défendeur (18, 40, p. 2). - Extrait des comptes de dépenses électorales du candidat Langelier, à l'élection d'un membre de la Chambre des Communes du Canada pour le district électoral de Mégantic, juillet 1884: Payé pour messages, charretiers, convocation d'assemblées, loyer de chambres, dépenses des orateurs, charges d'hôtel, listes électorales, dépenses personnelles du candidat, etc.: 1 359,59$. Signé F.T. Savoie, agent de l'hon. F. Langelier (18, 40, p. 3). - La discussion des objections préliminaires a été fixée au 24 octobre (18, 42, p. 2). - Jugement dans la contestation d'élection de Mégantic sur les objections préliminaires, qui sera entendu le 17 courant (18, 49, p. 2). - D'après un interlocutoire prononcé samedi matin par le juge Plamondon, l'instruction de la pétition d'élection dans la cause d'élection fédérale de Mégantic sera ouverte à Inverness le 20 janvier prochain (19, 4, p. 2). - Avis aux parties en cause dans cette affaire (Joseph Descoteaux et al., l'hon. C.F.S. Langelier) que la pétition d'élection sera instruite au Palais de Justice à Inverness, dans le comté de Mégantic, à 10 hrs a.m., le 20 janvier prochain et tels autres jours subséquents en autant que la chose sera nécessaire (19, 5, p. 3). - Le 28 courant, Son Honneur le juge Plamondon a renvoyé avec dépens les objections préliminaires produites par le défendeur dans la cause de l'élection locale contestée (19, 8, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 42 (24 mai 1884) : 2 (suite: 18, 49, p. 2 ; 19, 4, p. 2; 19, 5, p. 3; 19, 8, p. 2).
13 No d'identification : 23 209

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans Mégantic, F.T. Savoie (parti libéral) élu par 600 voix.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 38, no 45 (04 novembre 1904) : 2.
14 No d'identification : 2 132

Collection
Société d'histoire de Plessisville

Information documentaire
[Soc. Hist. de Plessisville: Collection: GAGNON MARCEL. Sujets: RÉSIDENCE F.T.SAVOIE / COMPAGNIE SAVOIE-GUAY. Descripteurs: VUE DE LA MAISON DE F.T. SAVOIE (GÉRANT DE LA SAVOIE ET GUAY). Notes: CHEVAL ATTELÉ À UNE VOITURE, DEVANT LA MAISON. Localisation géo.: PLESSISVILLE. Date approx.: X.]

Référence
Société d’histoire de Plessisville. Inventaire des fonds de photos de la Société historique de Plessisville, 01 janvier 1905, P15/E.3/BL/13/13.
15 No d'identification : 17 824

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
TABLE DES MATIÈRES DE L'OUVRAGE "Les Bois-Francs", tome 2, de l'abbé Mailhot (1968).

Cormier, l’hon. Charles
Richard, l’hon. Ls.-E.
Savoie, l’hon. F.-T.

Référence
Charles-Édouard Mailhot, Les Bois-Francs, Arthabaska, La Cie d'imprimerie d'Arthaskaville, s.d.
1 - 15 sur 15 résultats