Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Savoie
1 - 4 sur 4 résultats Imprimer
1 No d'identification : 9 307

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La société qui a existé dans le canton d'Halifax-Sud (Saint-Ferdinand), sous les nom et raison de Pérusse et Savoie, est dissoute par consentement mutuel depuis le 30 mars. Toutes les affaires de la société seront réglées par François Théodore Savoie. Ceux qui ont des dettes envers la société sont priés de payer immédiatement.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 30 (30 juin 1870) : 3.
2 No d'identification : 23 745

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite de François Théode Savoie, marchand de Saint-Albert de Warwick.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 7, no 49 (13 novembre 1873) : 3.
3 No d'identification : 12 683

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 24 janvier, assemblée des directeurs de la fonderie de Plessisville, tenue au bureau de la compagnie. Le président est C. Cormier et les directeurs sont Stanislas Doucet, Antoine tardif et Édouard Mercure (formant le quorum). Le secrétaire est Joseph Dutil. Une résolution a été adoptée à l'effet d’offrir des condoléances à François Théodore Savoie, gérant de la fonderie, à l’occasion du décès de sa femme, le 22 janvier. Les actionnaires et employés devront être avertis d'assister aux funérailles. De plus, «les travaux des ateliers seront arrêtés jusqu'après les funérailles».
- Article sur les funérailles d'Éloïse Eugénie Duplessis, l'épouse de François Théodore Savoie. On dit entre autres qu'elle faisait partie de toutes les associations religieuses et charitables de la paroisse et qu'à l'occasion de ses funérailles, la nouvelle église de Plessisville était ornée de draperie noire. Il est question aussi des étapes de la cérémonie et des personnes présentes. Plus de 30 voitures suivaient le convoi.
- Court article où on nous apprend le décès de l'actionnaire Antoine Tardif, en août 1890 (24, 34, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 5 (01 février 1890) : 2 (suite: 24, 34, p. 2).
4 No d'identification : 12 704

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des projets de loi concernant les chemins de fer soumis à la Législation provinciale de la présente session: 1) demande d'incorporation de la compagnie de chemin de fer de colonisation des comtés de Nicolet, Arthabaska, Lévis et Lotbinière pour construire un chemin de fer entre Saint-Léonard et Saint-Nicolas (Lévis), traversant en partie Nicolet, Arthabaska, Lévis et Lotbinière. Le nom des principaux membres de la compagnie est inscrit; 2) projet de loi pour modifier la charte de la compagnie du chemin de fer du comté de Drummond, afin de construire un nouvel embranchement entre un point de la ligne entre Drummondville et Nicolet et Québec-Sud; 3) projet de loi constituant en corporation la compagnie du chemin de fer «Québec & Boston Air line». On nomme les principaux actionnaires et directeurs de la compagnie, dont entre autres François Théodore Savoie (Plessisville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 7 (15 février 1890) : 2.
1 - 4 sur 4 résultats