Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Pacaud
1 - 4 sur 4 résultats Imprimer
1 No d'identification : 6 821

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le quatrième jour de Mars mil huit cent soixante et dix huit George Jérémie Pacaud, Écr., gentilhomme, demeurant dans le village de Princeville (demandeur) vs Joseph Leblanc, cultivateur, demeurant dans le canton de Stanfold (défenseur)». Cela concerne l'affaire de saisie entourant le départ de Joseph Leblanc hors de la province de Québec. Barris et Théroux sont les syndics qui sont affiliés à cette affaire.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 23 (07 mars 1878) : 4 (suite: 1, 24, p. 4).
2 No d'identification : 6 963

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Faillite : Richard Saint-Pierre, failli. Requête faite par George Jérémie Pacaud (créancier contestant de Princeville). Octave Ouellet (Syndic démis par la demande de G. J. Pacaud). Requête faite le 8 avril 1878. Signé par M. A. Plamondon. On nommera un nouveau syndic le vendredi 3 mai 1878 au Palais de Justice d'Arthabaskaville.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 28 (11 avril 1878) : 4 (suite: 1, 29, p. 4; 1, 30, p. 8).
3 No d'identification : 14 035

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'administration des affaires de la municipalité de Plessisville est mauvaise sous la présente administration. Une réunion des électeurs, propriétaires et occupants de biens-fonds imposables du village a eu lieu le 30 août. Il a été décidé à l'unanimité d'organiser un comité de surveillance composé des principaux citoyens de la municipalité. Le comité tiendra des séances régulières et avisera aux moyens de tirer la municipalité de ses embarras financiers et autres. Il semble que la majorité des conseillers refuse depuis des mois d'assister aux sessions du conseil. Depuis janvier 1870, il n'y a pas eu de reddition de comptes. Cependant, la municipalité
a prélevé 1 000$ l'an dernier et 1 200$ cette année, en plus d'emprunts de 400$ à la Banque d'Union du Bas-Canada et de 275$ auprès de George Jerémie Pacaud, de Princeville, au cours de l'hiver dernier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 5, no 40 (07 septembre 1871) : 2.
4 No d'identification : 24 380

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Détails sur les améliorations apportées par un citoyen de Stanfold (Clément Lamy) sur sa maison: élevée sur son solage, "clapboardée" et peinte en jaune foncé, grande cuisine avec galerie sur la face principale et le côté. Cette demeure avait été achetée de la succession de feu George Jérémie Pacaud, pour 500$ comptant.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 31, no 40 (16 septembre 1897) : 3.
1 - 4 sur 4 résultats