Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Pépin
1 - 25 sur 58 résultats Imprimer
1 No d'identification : 6 555

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Le conseil municipal de la paroisse de St-Christophe s'est réuni samedi dernier. Son secrétaire-trésorier M. L. O. Pepin, en face de la détermination des conseillers de le destituer, a préféré résigner. C'est M. Rainville qui le remplace».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 6 (02 novembre 1877) : 4.
2 No d'identification : 7 196

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Arthabaskaville : Annonce de l'ouverture d'un nouveau magasin dans Arthabaskaville. Nommé «Au bon Marché», il appartient à M. A. Plamondon et est situé dans l'ancien magasin de L. O. Pepin, écr.. Selon le marchand, on peut y trouver toutes sortes d'articles.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 43 (01 août 1878) : 4 (suite: 1, 44, p.  4; 1, 46, p.  4; 1, 47, p.  1; 1, 48, p.  4).
3 No d'identification : 23 849

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Depuis l'ouverture de la boulangerie de L.O. Pépin, à Arthabaskaville, «le pain est distribué à domicile par les boulangers comme dans les villes; de plus, il est de la meilleure qualité» et il coûte 0,20$ plutôt que 1 chelin.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 8, no 51 (05 décembre 1874) : 2.
4 No d'identification : 24 062

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des licences accordées pour le district d'Arthabaska, du 1er mai au 18 juin 1878.
- Licences d'auberges: Bénoni L. Comtois (Simpson), Geo. Rainville & Cie. (Saint-Germain), Tourigny & Cie. (Victoriaville), Louis Rochon (L'Avenir),
George Gunier (Durham), Geo. H. Moison (L'Avenir), F.Beauchesne (Arthabaskaville), Tourigny & Marcotte (Victoriaville), Louis Foisy (Victoriaville),
Léon L. Dorais (Arthabaskaville), Pierre Paquin (Saint-Germain), Joseph Boisvert (Drummondville), Ulric Bernard (L'Avenir) Pierre Painchaud (Kingsey),
Wil. J. Hamilton (Kingsey), Pierre Roy (Durham Sud).
- Licences de vente de poudre: James Huston (Stanfold), Honoré Pépin (Warwick), L.O. Pépin (Arthabaskaville), John Wadleigh (Kingsey), Goodhue & Son (Arthabaskaville), D.O. Bourbeau (Victoriaville), John Moisan (Drummondville), F. Préfontaine (Durham Sud), Louis R. Authier (Durham Sud).
- Licences d'hôtel de tempérance: Octave Barbin (Warwick) et Pierre Desrochers (Warwick).
- Licence de colporteur: Louis Villars (Drummondville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 13, no 5 (06 janvier 1879) : 1.
5 No d'identification : 10 391

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 24 octobre, il y aura des courses au trot à Arthabaskaville, sur la piste de M.A. Guilmet, «le plus beau rond de course des cantons». Total des bourses à gagner: 150$.
- Le président de l'événement est L.O. Pépin; le vice-président, Thos. Baril et le secrétaire, P. Maheu. Coût de l'admission: 0,15$. Coût pour les voitures: 0,25$. (21, 41, p. 3).
- Les courses ont été annulées pour cause de mauvais temps (21, 42, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 40 (15 octobre 1887) : 2 (suite: 21, 41, p. 3; 21, 42, p. 2).
6 No d'identification : 11 562

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Correspondance datant du 3 décembre 1888, signée «un intéressé», et de laquelle le journal tient à se détacher («Nous publions la correspondance ci-dessous, tout en dégageant notre responsabilité»). L'auteur écrit l'article pour convaincre les citoyens de se rendre en masse voter aux prochaines élections municipales, afin de remplacer les membres du conseil par d'autres, «mieux qualifiés, plus indépendants et qui comprennent mieux nos intérêts et les moyens qu'il faut prendre pour les faire prospérer». L'auteur explique ensuite pourquoi le conseil doit être changé.
- Le 1er grief concerne l'affaire de l'Hôtel de ville et du marché. «La presque totalité des électeurs avait demandé par requête, au conseil, de faire construire un hôtel de ville et un marché; le conseil en avait admis la nécessité et à cette fin, il passa un règlement pour l'emprunt de 20,000$ [...]. Ce règlement fut soumis aux électeurs et fut rejeté, les cultivateurs avaient voté contre son adoption. Le conseil parut contrarié par ce résultat et rejeta toute la faute sur les cultivateurs, et s'adressa aux trois branches de la législature pour un acte l'autorisant à nous séparer des électeurs du côté ouest de la rivière Nicolet et du 5ème rang. Une loi dans ce sens fut décrétée le 12 juillet dernier; depuis ce temps le conseil n'en a voulu rien faire; il a donc payé environ 130$ inutilement pour obtenir cette loi et de plus il a perdu les revenus de toutes les propriétés qui ont été séparées de notre municipalité en vertu de cette loi, sur environ 80,000$; pourquoi faire cette perte d'argent et des propriétés imposables, si le conseil n’en a rien voulu faire?». L'auteur explique ensuite pourquoi l'hôtel de ville était nécessaire. En résumé, parce que les réunions ont lieu dans un appartement (pouvant contenir 50 personnes) au-dessus du magasin de L.O. Pepin. Parce que l'hôtel de ville aurait été pratique pour toute sorte d'assemblées publiques à vocation éducative. Pourquoi le marché était nécessaire? En résumé, pour varier l'alimentation et avoir de meilleurs prix. «Nous sommes servis par des bouchers de la campagne qui colportent en voiture d'une maison à l'autre du boeuf, du lard, du mouton, du 1er janvier au 31 décembre. Nous devons prendre ce qu'ils nous offrent et à leur prix, dans la crainte de manquer de tout; ils n'ont jamais de gibier, volaille, poisson, légumes ou fruits [...]. [...] [U]n marché [...] nous procurerait une plus grande abondance, un meilleur choix et plus de jouissance dans la vie, et la concurrence donnerait au-delà de 2,000$ de profits aux acheteurs du village». À cela, l'auteur ajoute que le collège des Frères du Sacré-Coeur et les Religieuses hospitalières ne se seraient pas installés à Arthabaskaville s'ils avaient su que le marché qu'ils avaient réclamé ne verrait pas le jour.
- La seconde raison qui commande la formation d'un nouveau conseil: ce dernier n'a pas répondu au groupe de gens qui voulaient se constituer en société et s'engageaient à fournir de l'emploi, dans une manufacture, à 100 ouvriers. L'auteur estime les gains qu'aurait pu faire le village si le conseil avait accepté de fournir à cette société un bonus de 10,000$.
- La troisième raison pour changer de conseil: ce dernier hésite encore à faire macadamiser le chemin qui va jusqu'à Victoriaville (au coût de 4000$), malgré qu'il soit dangereux à emprunter. Au mois de mars 1889, les conseillers d'Arthabaskaville et de Victoriaville pourraient être traduits en justice pour cette négligence. Il est question aussi de l'influence des Cours de justice sur les conseils municipaux et de l'importance du Palais de justice à Arthabaskaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 49 (08 décembre 1888) : 2-3.
7 No d'identification : 11 574

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le ferblantier de Victoriaville, J.C. Thibault, a établi un commerce à Arthabaskaville (stock de ferblanterie, poëles, tuyaux, etc.), à côté du marchand J.B. Ouellet. J.C. Thibault offre aussi ses services pour poser et réparer des fournaises.
- Ce commerçant annonce qu'il est agent pour la vente des poëles des maisons Copp Brothers (Hamilton) et Chown Cunningham (Kingston). J.C. Thibault «vient de recevoir un grand assortiment d'agrès de fromageries» (23, 6, p. 2).
- J.C. Thibault est installé dans son nouveau magasin, en face du commerce de L.O. Pépin (23, 19, p. 2).
- J.C. Thibault annonce qu'il vend des ustensiles en granit et qu'il pose des fournaises à eau chaude, à air chaud ainsi que des couvertures en métal (23, 26, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 1 (05 janvier 1889) : 2 (suite: 23, 6, p. 2; 23, 19, p. 2; 23, 26, p. 2).
8 No d'identification : 11 575

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 30 décembre, il y a eu une soirée musicale à Saint-Médard de Warwick, dans la salle du couvent. L'orchestre du «sextuor Comeau» (formé des 6 frères Comeau), le plus reconnu à Webster (Mass.), donnait le spectacle. La recette: plus de 40,00$.
- Ce même orchestre devait présenter un concert le 3 janvier, dans la salle de L.O. Pépin, à Arthabaskaville. Or, le concert a été reporté en raison de la mauvaise température (23, 2, p. 2).
- Cet orchestre donnera une soirée musicale «au profit d'une bonne oeuvre» au village de Warwick, le 3 février 1889, et à Arthabaskaville le 27 janvier (23, 4, p. 1).
- Le concert du 3 février est sous le patronage du curé Pothier (23, 5, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 1 (05 janvier 1889) : 2 (suite: 23, 2, p. 2; 23, 4, p. 1; 23, 5, p. 2).
9 No d'identification : 11 588

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
J.A. Laliberté, commis pour le marchand L.O. Pépin (Arthabaskaville), ira travailler comme teneur de livres chez le commerçant Paul Tourigny (Victoriaville).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 3 (19 janvier 1889) : 2.
10 No d'identification : 11 594

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le marchand d'Arthabaskaville, L.O. Pépin, a été élu maire contre Eugène Crépeau.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 5 (02 février 1889) : 2.
11 No d'identification : 11 658

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maire d'Arthabaskaville, L.O. Pépin, a été nommé préfet du comté d'Arthabaska lors de la dernière séance du conseil («mercredi dernier»).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 11 (16 mars 1889) : 2.
12 No d'identification : 11 843

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maire d'Arthabaskaville, L.O. Pépin, a été élu président de la société d'agriculture du comté d'Arthabaska.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 24 (15 juin 1889) : 2.
13 No d'identification : 11 859

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le jour de la Fête-Dieu, il y a eu une quête dans l'église faite par dame Basile Théroux, M. Rainville (protonotaire), dame P.L. Tousignant et le maire L.O. Pépin.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 25 (22 juin 1889) : 2.
14 No d'identification : 11 906

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Note locale: Le 22 juillet (assemblée générale annuelle des commissaires d'école), L.O. Pépin et L.J. Cannon ont été élus commissaires d'école.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 30 (27 juillet 1889) : 2.
15 No d'identification : 12 501

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Concours des fermes les mieux tenues, organisé par la Société d'agriculture du comté d'Arthabaska.
- Liste des prix offerts en argent, du 5ème (5$) au 1er prix (15$), pour les paroisses de Sainte-Victoire d'Arthabaska, Saint-Médard de Warwick et Saint-Patrick de Tingwick, puis liste des gagnants pour chacune des paroisses.
- Liste des personnes présentes à la séance de la Société d'agriculture du comté d'Arthabaska, tenue le 2 septembre. L.O. Pépin a été nommé président, W. Farley vice-président et L. Lavergne, secrétaire-trésorier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 37 (14 septembre 1889) : 2.
16 No d'identification : 12 502

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Séance des commissaires d'écoles de la municipalité du village d'Arthabaskaville, le 29 août 1889, relativement à la mort de l'ancien secrétaire-trésorier Charles James Powell, qui a été à ce poste «pendant de longues années». But: exprimer leurs regrets à la famille. Parmi les commissaires: L.O. Pépin et Ïsaie Pouliot.
Le président est L.J. Cannon et le nouveau secrétaire-trésorier est L. Lavergne.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 37 (14 septembre 1889) : 2.
17 No d'identification : 12 513

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les 9 et 10 octobre, à Arthabaskaville (sur le rond Guillemette), il y aura des courses. Montant des bourses: 235$. Détails sur la façon dont ce montant est distribué. On apprend que l'admission est de 0,15$. Pour une voiture et son conducteur: 0,25$.
Le président est L.O. Pépin et le secrétaire Hercule Garneau. Les directeurs sont L. Lavergne, Ph. Côté et J.E. Méthot. Les organisateurs: Jos. Faucher et E. Beaudet.
- Les courses auront lieu plutôt les 14 et 15 octobre, en raison du mauvais temps (23, 41, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 40 (05 octobre 1889) : 2 (suite: 23, 41, p. 2).
18 No d'identification : 12 606

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle annonce du ferblantier-plombier J.C. Thibault, d'Arthabaskaville, qui vend des jouets, des outils de cuisine, des agrès de fromagerie et des chaudières à sucre. M. Thibault annonce qu'il installe encore les fournaises, les couvertures en métal, les dalles, etc.
- J.C. Thibault attire l'attention des fromagers sur son stock de fromageries. «Il a déjà des commandes pour 5 fromageries et il peut encore en gréer d'autres. [...]
Il a aussi au-delà de 5000 chaudières à sucre prêtes à vendre» (24, 9, p. 2).
- J.C. Thibault affirme cette fois qu'il «est prêt à entreprendre tout ouvrage de dalles, couvertures en métal, tuyaux en fer, en plomb, drains, posage de fournaises, cabinets d'aisance, etc. Il a encore des fournaises de fromageries», de même que des poêles, un assortiment de ferblanterie, etc. Son commerce est situé en face de celui du marchand L.O. Pépin (24, 24, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 49 (07 décembre 1889) : 3 (suite: 24, 9, p. 2; 24, 24, p. 3).
19 No d'identification : 12 645

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée des membres de la Société d'Agriculture du comté d'Arthabaska, le 18 décembre. Les directeurs pour les différentes paroisses du comté ont été élus ou réélus. Ces paroisses sont: Saint-Norbert, Saint-Eusèbe, Sainte-Élisabeth, Saint-Médard, Saint-Patrice, Sainte-Victoire, Saint-Valère, Saint-Albert, Sainte-Clothilde, Saint-Rémi, Saint-Louis, Sainte-Hélène, Saint-Paul et Sainte-Anne du Sault. Le président honoraire est W. Laurier, le président est L.O. Pépin, le vice-président, William Farley et le secrétaire-trésorier, L. Lavergne.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 52 (28 décembre 1889) : 3.
20 No d'identification : 12 665

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«La lutte pour l'élection des conseillers a été très vive en ce village [Arthabaskaville]».
- Liste des candidats élus et nombre de votes obtenus: L.O. Pépin, 65 votes; Jos. Lavergne, 63; John Caro, 59.
- Liste des candidats défaits et nombre de votes obtenus: B. Théroux fils, 43; Trefflé Maheu, 35 et Lud. Lavigne, 45.
Pour la paroisse de Saint-Christophe, les élus (par acclamation) sont François Laroche, Moïse Poisson et Chs. Verville. À Victoriavile, ont été élus sans opposition Dr. A. F. Poulin, Mizaël Babineau et Antoine Garant.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 3 (18 janvier 1890) : 2.
21 No d'identification : 12 675

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L.O. Pépin, marchand, a été élu maire d'Arthabaskaville le 20 janvier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 4 (25 janvier 1890) : 2.
22 No d'identification : 12 729

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maire d'Arthabaskaville, L.O. Pépin, a été élu préfet du comté d'Arthabaska à la séance du conseil, le 11 mars.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 11 (15 mars 1890) : 2.
23 No d'identification : 13 048

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a eu un vol au magasin de L.O. Pépin, à Arthabaskaville: les voleurs se sont introduits dans la bâtisse dans la nuit du 5 au 6 septembre et ont emporté 7 ou 8 dollars et «quelques valeurs qui n'étaient pas en sûreté». Les voleurs ne sont pas parvenus à ouvrir le coffre fort où se trouvait «quelques centaines de piastres».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 36 (11 septembre 1890) : 2.
24 No d'identification : 13176

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'assemblée annuelle pour l'élection des directeurs de la société d'Agriculture du comté d'Athabaska aura lieu le 17 décembre, à Arthabaskaville.
- Liste des hommes qui ont été nommés directeurs dans les différentes localités du comté d'Arthabaska: L.O. Pépin (Saint-Christophe), A.E. Bruneau (Saint-Louis-de-Blandford), Moïse Leblanc (Saint-Paul-de-Chester), William Farley (Saint-Valère-de-Bulstrode), Landry Rheau (Sainte-Victoire), Joseph Houle (Saint-Norbert), Louis Kérouak (Saint-Médard), George Perrault (Saint-Patrice-de-Tingwick), Amédée Pellerin (Saint-Rémi), J.D. Morin (Sainte-Élizabeth), Léon Hébert (Sainte-Clothilde), Joseph Thibault (Saint-Eusèbe de Stanfold), Alarie Fortier (Sainte-Hélène-de-Chester), G.F. Esnont (Sainte-Anne-du-Sault), Frs. Marcoux (Saint-Albert-de-Warwick). Le président est L.O. Pépin; le vice-président, William Farley et le secrétaire-trésorier, L. Lavergne (24, 50, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 49 (11 décembre 1890) : 2 (suite: 24, 50, p. 2).
25 No d'identification : 13 235

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 28 janvier, une réunion des directeurs de la Société d'Agriculture du comté d'Arthabaska s'est tenue à Arthabaskaville. Le président est L.O. Pépin et le vice-président, Wm. Farley. Le but de la réunion: en arriver à une entente entre les directeurs pour appuyer la demande d'une école d'agriculture faite par les contribuables d'Arthabaskaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 4 (29 janvier 1891) : 3.
1 - 25 sur 58 résultats