Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Short
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 5 385

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Cour de circuit »
Il n'y a pas de juge résident dans le comté de Drummond. Le juge Short réside à Sherbrooke et vient rarement à Drummond. Selon l'article, il serait venu en juin 1861, puis en juin 1862. La population est donc mécontente.

« Nous espérons [...] que le gouvernement va mettre ordre à cela d'une manière ou d'une autre. Mieux vaudrait ne pas avoir de cour du tout que d'en avoir une qui ne siège qu'une fois tous les ans en occasionnant tant de désappointements, de contretemps et de frais inutiles. La justice civile, administrée comme elle l'a été depuis deux ans ici, est un déni de justice ».

Référence
«Cour de circuit», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 2 (04 décembre 1862) : 2.
2 No d'identification : 5 742

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal déplore l’absence de juge attitré pour tenir les termes de la Cour de circuit du comté de Drummondville. Il arrive que le juge Short ne vienne pas lors des journées prévues pour des raisons de santé. En fait, il est venu deux fois en deux ans. Par conséquent, des gens se déplacent pour rien. Il y a des dépenses inutiles. «La Cour du comté n'a pas siégé depuis bientôt un an. Avant le dernier terme pratique, elle avait été un an sans siéger de sorte que l'on peut se former une idée de l'état dans lequel doivent être les affaires devant cette cour».

L'auteur de l'article réclame la tenue d'un terme extraordinaire très bientôt.

Référence
«Circuit de Drummond», Le Défricheur (Avenir), vol. 1, no 18 (26 mars 1863) : 2.
3 No d'identification : 10 301

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Ouverture de la session de la cour de circuit à Drummondville, sous la présidence du juge Short de Sherbrooke.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 42 (22 septembre 1870) : 2.
1 - 3 sur 3 résultats