Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Archambault
1 - 8 sur 8 résultats Imprimer
1 No d'identification : 6 347

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'élection de M. Méthot au poste de Conseiller Législatif lance la procédure d'élection dans le comté de Nicolet. On parle de 2 candidats, conservateurs: le Dr Archambault de Saint-Pierre et M. Athanase Gaudet de Gentilly. Le père de ce dernier a représenté le comté au fédéral et au provincial, tandis que M. Archambault a soutenu plusieurs luttes électorales. Le journal explique ses raisons de soutenir Archambault, puisqu'il leur semble le candidat du gouvernement fédéral, de la majorité et un ministre potentiel. Des gens, dont certains membres du clergé, auraient écrit au journal pour soutenir le docteur. M. Dorais, député provincial, n'exprime aucune opinion.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 12 (03 avril 1884) : 2.
2 No d'identification : 6 371

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Présentation des candidats pour l'élection de Nicolet à Bécancour. Les candidats sont le Dr Archambault et M. Gaudet, cultivateur. On résume les discours de chacun. On prévoit l'élection d’Archambault.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 13 (10 avril 1884) : 2.
3 No d'identification : 6 859

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Henri Lesieur de Gentilly est nommé commissaire de licences, en remplacement du Dr Archambault, pour l'arrondissement de Nicolet.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 18 (15 mai 1884) : 3.
4 No d'identification : 11 027

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Lutte dans le comté de Nicolet entre le Dr. Archambault et M. Dorais, pour un poste à la Chambre des Communes. Il y aurait un troisième candidat, mais «pas sérieux». Le journal prend position pour le Dr. Archambault, qui est depuis 20 ans maire de sa paroisse, préfet du comté depuis une quinzaine d'années. M. Archambault est conservateur indépendant.
- Le troisième candidat serait M. Boisvert. Autres informations sur le Dr. Archambault: il est propriétaire d'une ferme à Saint-Pierre-les-Becquets; il est membre de la société d'Agriculture du comté et il «a pris part depuis nombre d'années à toutes les affaires publiques municipales, scolaires et agricoles dans son comté» (22, 28, p.2).
- M. Archambault a été réélu maire de Saint-Pierre-les-Becquets, pour la 14e fois (23, 6, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 24 (16 juin 1888) : 2 (suite: 22, 28, p. 2; 23, 6, p. 2).
5 No d'identification : 26 354

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Wickham Ouest n'a pas de médecin et aimerait en avoir un qui résiderait dans la paroisse.
- Un jeune finissant de l'Université Laval, Dr Archambault (de Saint-Dominique), est venu s'installer à Wickham Ouest (7, 6, p. 3).

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 6, no 52 (26 mai 1900) : 3 (suite: 7, 6, p. 3).
6 No d'identification : 13 289

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La mort de l'hon. J.B. Proulx, conseiller législatif, laisse vacant le siège de la division Lavallière. Le Courrier du Canada s'empresse de suggérer un successeur, le notaire A.O. Désilets, de Bécancour. Mais l'Union rappelle que la charge de conseiller devait appartenir de droit à un député retiré, lorsqu'il s'en trouvait un dans la division. Or, Lavallière en possède un en la personne de C.E. Houde, de Saint-Célestin. Quoique âgé, l'homme est encore dans sa verdeur ainsi que fidèle conservateur. On croit donc qu'il a droit à la succession et ce serait une injustice de la part du ministère de lui préférer un autre homme qui n'a aucune expérience parlementaire.
- Le journal affirme que «Le Messager de Nicolet» s'accorde avec lui sur le choix de M. Houde pour remplacer feu M. Proulx au poste de conseiller législatif. Le Messager affirme aussi que M. Méthot aurait des titres incontestables, s'il n'était pas déjà député fédéral (18, 10, p. 2).
- Il semble que «Le Constitutionnel» plaide aussi chaudement la cause de M. Houde et affirme que si M. Proulx, un libéral, a été élu à la Chambre haute en 1862, c'est à cause du vote du comté d'Yamaska, tandis que Nicolet travaillait de toutes ses forces pour faire élire un conservateur (18, 11, p. 2).
- «Le Clairon» plaide aussi en faveur de M. Houde comme remplaçant à M. Proulx (18, 12, p. 2).
- L'Union a eu une entrevue avec un député de la division au sujet du futur conseiller législatif. Il paraît certain que M. Méthot sera nommé, mais que sa nomination ne se fera qu'après la session fédérale (18, 15, p. 2).
- M. Méthot est finalement nommé conseiller législatif pour la division Lavallière. Cette nomination ouvre le comté de Nicolet pour les Communes. Une élection devra avoir lieu sous peu et une foule de candidats sont déjà en campagne, entre autres le Dr. Archambault (Bécancour), L. Gaudet (Gentilly) et C.E. Houde, ex-député, qui sont tous des conservateurs (18, 16, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 10 (02 février 1884) : 2 (suite: 18, 11, p. 2; 18, 12, p. 2; 18, 15, p. 2; 18, 16, p. 2).
7 No d'identification : 13 522

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La présentation des candidats pour le comté de Nicolet a eu lieu mercredi dernier à Bécancour. MM. le Dr. Archambault de Saint-Pierre les Becquets et A. Gaudet de Gentilly ont été présentés. Ce sont deux conservateurs. L'Union donne sa préférence à M. le Dr. Archambault, partageant l'opinion du journal des Trois-Rivières. Il cite d'ailleurs un passage du journal vantant les mérites du candidat. On dit de M. Gaudet qu'il n'a pour seul mérite que d'être le fils de son père. On semble convaincu que les électeurs de Nicolet se rallieront à la candidature de M. Archambault.
- M. Gaudet est élu dans ce comté par 410 de majorité. Il y a 26 ans, le même comté élisait le père Gaudet, un cultivateur ordinaire, le préférant au Dr. Bourgeois, homme instruit et éclairé. On voit bien la désapprobation du journal, qui dit que le Dr. Archambault est pourtant «un homme infiniment supérieur par ses talents et sa position sociale à l'homme qu'il vient de choisir». Il ajoute: «Évidemment, la majorité n'aime pas les médecins» (18, 19, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 18 (12 avril 1884) : 2.
8 No d'identification : 4 055

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1910. Dimensions: 21.5x18. Couleur: noir/blanc. Descripteurs/résumé: St-Pierre-les-Becquets: jubilé d’argent sacerdotal de Eugène Roberge, presbytère, escalier, rampe, porte, imposte, galerie, persienne, chapeau, barrette, chapeau haut-de-forme, chapeau ecclésiastique, lunettes, lorgnons, barbe, moustache, calotte, manteau, Edouard Bourret, Docteur Archambault, Eugène Roberge, Léon Arcand supérieur du Séminaire de Trois-Rivières, Joseph-Elie Panneton, Edouard Brunel, Georges Melançon, Joseph Bourgeois, Basile Prince, Charles-Edouard Mailhot, Alcide Lefebvre, Henri Bernier, Roméo Salois, Émile Lassonde, Pierre Arpin, Charles-Edouard Provencher, Théophile Melançon, Charles Masse, Charles-Edouard Brunault, Majorique Laperrière, Georges Brunel, Joseph Forcier, Édouard Tessier, Alfred Manseau, Edmond Chatillon, Albert Désilets, Ludger Tourigny, Martial Manseau.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1910, F085/P6421.
1 - 8 sur 8 résultats