Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Irvine
1 - 9 sur 9 résultats Imprimer
1 No d'identification : 3 717

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée tenue par les libéraux à Somerset, où les députés Irvine, Laurier et Langelier étaient présents. D'après le journal, l'auditoire n'était guère enthousiaste.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 37 (22 septembre 1881) : 2.
2 No d'identification : 6 906

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Une grande assemblée des électeurs du comté de Mégantic a été tenue à Somerset mardi dernier». Discours de M. Irvine, de M. Kennedy, de M. Fortin et de M. J. Lavergne.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 27 (04 avril 1878) : 2.
3 No d'identification : 7 231

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Dimanche dernier, il y eut grande assemblée politique à Somerset. Plusieurs orateurs distingués y prirent la parole». Présent sur les lieux : M. Irvine. Ce dernier affirme qu'il est confiant que les Canadiens français votent libéral, mais il n'est pas sûr que les anglophone du comté Arthabaska-Drummond en feront autant. Il ne fait qu'espérer rejoindre cet électorat.

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 46 (22 août 1878) : 2, 4.
4 No d'identification : 8 274

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Extrait du « Daily Telegraph» de Québec, qui se réjouit que les électeurs du comté de Mégantic semblent se soustraire à l'influence de M. Irvine, «dictateur de l'ex-gouvernement Joly». La preuve en est le petit nombre d'électeurs présents à l'assemblée qu'il a tenue à Inverness pour protester contre le contrat du Pacific. Le «Telegraph» ajoute que M. Irvine n'a jamais rien fait pour le comté, sinon que de vaines promesses, et que les «esprits sérieux de Mégantic» agiront en conséquence aux élections. «L'Union des Cantons de l'Est» approuve son confrère, mais objecte qu'il ne sert à rien de mettre les députés dehors en temps de conciliation (une conciliation imposée!), et qu'il vaut mieux laisser M. Irvine à sa place, pour éviter «à nos chefs le trouble de le prendre sur leurs épaules pour lui faire traverser le rubicon».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 5 (15 janvier 1881) : 2.
5 No d'identification : 9 188

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«L'Union des Cantons de l'Est a été condamné à $250 et les frais dans la cause intentée par M. Irvine, au sujet du lot 27 de Thetford».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 27 (25 juin 1881) : 2.
6 No d'identification : 9 753

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des élections approchent et le journal se prononce sur les candidats qui vont briguer les suffrages dans Drummond et Arthabaska et dans Mégantic (ainsi que dans Lévis). Il affirme que nul ne peut battre M. Watts dans Drummond-Arthabaska, pas même M. Préfontaine qui est le candidat en vue pour ce comté. Dans Mégantic, M. Irvine est encore seul en lice, mais on souhaite vivement sa défaite.
- On apprend que M. Préfontaine est le candidat officiel contre M. Watts dans Drummond, et qu'au moins 200 anglophones lui ont promis leur appui. Le journal affirme donc que cela risque de changer le cours des élections, puisque ce dernier peut compter sur une bonne partie de l'élément anglais. Il est donc du devoir de tout conservateur, et de tout Canadien français, de favoriser ce candidat, puisque «ce n'est plus une question de parti politique». À Mégantic, M. Grant de Québec se présente contre M. Irvine. À Nicolet, la lutte se continue entre M. Houde, membre du comté, et M. l'avocat Hould. Dans Yamaska, M. Wurtele sera réélu probablement. Les candidats d'autres comtés sont nommés, mais ils ne concernent pas le territoire (15, 47, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 46 (05 novembre 1881) : 2 (suite: 15, 47, p. 2).
7 No d'identification : 9 813

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans Drummond et Arthabaska: «MM. Watts et Préfontaine ont été mis en nomination hier. Il y avait environ 200 personnes dans le palais de justice pour y entendre les discours prononcés par les candidats, l'hon. Wilfrid Laurier, MM. Bourbeau, Daoust, Cannon, McDonald et autres [...] M. Préfontaine parait avoir toutes les chances en sa faveur. Libéraux et conservateurs sont convaincus que son indépendance, et sa haute réputation de citoyen intègre en font l'homme du comté et de la circonstance».
- M. Watts l'a emporté par 43 voix de majorité, avec 249 en Drummond contre 206 pour M. Préfontaine en Arthabaska (15, 50, p. 2).
- Le journal tente d'expliquer la défaite de M. Préfontaine par le manque d'organisation et d'appui électoral de la part des conservateurs (15, 51, p. 2). Dans Mégantic: «M. Irvine a enfin rencontré un adversaire en M. Hemming. Celui-ci a représenté Drummond et Arthabaska à la chambre locale, de 1867 à 1871. Il fut, l'année suivante, nommé magistrat de district pour Arthabaska, et en 1878 destitué par le gouvernement Joly...». On retrace son cheminement au sein du parti conservateur.
- M. Irvine élu avec 300 voix de majorité (15, 50, p. 2).
- Dans Nicolet: «MM. Houde et Dorais se disputent le mandat de ce comté. M. Dorais a publié un programme qui certainement offre toutes les garanties quant à ses principes de conservateur. De son côté, M. Houde a un état de services qui s'impose à l'esprit des électeurs, à ceux-ci de faire le choix».
- M. Houde élu par 23 voix de majorité (15, 50, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 49 (26 novembre 1881) : 2 (suite: 15, 50, p. 2; 15, 51, p. 2).
8 No d'identification : 10 623

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans les notes électorales: aucune candidature certaine pour Drummond et Arthabaska, mais on fait des prédictions. M. Farley devrait être le candidat des libéraux, s'il accepte la candidature, tandis que M. Bourbeau n'est pas encore décidé à représenter les conservateurs. On dit que l'indécision règne chez les conservateurs. Dans Mégantic, le Dr. Olivier n'a encore aucun adversaire connu. M. Charleson, propriétaire de grandes scieries dans les comtés de Richmond et Wolfe, fera de l'opposition à M. Ives. Nicolet élira probablement M. Méthot par acclamation. Présentation des candidats de Trois-Rivières, Bagot et Sherbrooke.
- Drummond et Arthabaska: à la suite d'une réunion des chefs conservateurs tenue mardi en ce village, M. Bourbeau a officiellement accepté la candidature. Quant à M. Farley, il a sagement refusé la candidature des libéraux, et on n'en voit pas qui pourrait réussir avec succès une campagne contre M. Bourbeau. Ce dernier entreprendra bientôt sa tournée électorale, où il aura l'occasion de faire connaître aux électeurs les détails de sa conduite électorale. Mégantic: le conservateur
M. le notaire Bélanger, de Broughton, doit se présenter contre le Dr. Olivier (16, 24, p. 2).
- Drummond et Arthabaska: le parti libéral présente M. L.J. Cannon comme candidat contre M. Bourbeau. Ce dernier porte beaucoup d'intérêt à la classe agricole et a beaucoup fait pour le développement du comté, entre autres en introduisant l'industrie fromagère et beurrière. Dans Mégantic: M. Fréchette de Saint-Ferdinand a été choisi comme candidat conservateur contre M. Olivier. Si M. Irvine ne se présente pas, M. Pitau le fera (16, 25, p. 2). Notes électorales pour Mégantic: on a présenté MM. Fréchette et Olivier. Plusieurs discours par les candidats, et par MM. Irvine, Prince, etc. Fréchette devrait être le vainqueur. Après les notes locales: M. Méthot a été élu par acclamation dans Nicolet (16, 26, p. 2).
- Les élections du 20 juin 1882 redonnent le pouvoir au parti conservateur fédéral pour cinq ans. Le Canada est donc assuré de continuer sur la voie du progrès et de la prospérité. Il y eut massacre des libéraux dans certains comtés. Avec la prise de Mégantic par les conservateurs, le district d'Arthabaska est maintenant tout entier à ce parti. Dans Drummond et Arthabaska, M. Bourbeau a gagné avec une grande majorité, et pour la première fois depuis la Confédération, Drummond a donné la majorité à un conservateur. Dans Mégantic, Fréchette a remporté avec 70 voix de majorité. Ce riche commerçant est le descendant du premier colon du canton d'Halifax. Yamaska a réélu M. Vanasse. On déplore que la violence fut utilisée par les libéraux dans cette élection, particulièrement à Saint-François du Lac, où une émeute a eu lieu (16, 27, p. 2).
- L'élection du comté de Mégantic est contestée. MM. Laurier et Lavergne sont les avocats du pétitionnaire (16, 30, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 26 (27 mai 1882) : 2 (suite: 16, 27, p. 2; 16, 30, p. 2).
9 No d'identification : 14 544

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On organise pour l'exploitation de nos mines une nouvelle compagnie, au capital de 250 000$, dont le siège sera dans le township de Thetford, comté de Mégantic. L'honorable M. Irvine, MM. W. Johnson du township d'Ireland, A. Johnson de Thetford et J. Money d'Inverness, sont à la tête de cette entreprise.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 8 (31 janvier 1885) : 2.
1 - 9 sur 9 résultats