Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Poisson
1 - 18 sur 18 résultats Imprimer
1 No d'identification : 1 859

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le poète J.A. Poisson d'Arthabaska a adressé son volume de poésie « Chants français-canadiens » à l'éminent sénateur M. Lucien Brun. Celui-ci lui répond, dans un billet publié ici, en le remerciant de son affection fidèle pour la France et en formulant des voeux pour que le poète puisse bientôt chanter la restauration de la France. Il conclut en lui envoyant sa sympathie de « catholique et de Français ».

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 12 (31 mars 1881) : 2.
2 No d'identification : 6 571

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Arthabaskaville : «Le magnifique cottage que M. J. A. Poisson, écr., fait construire en ce moment est sur le point d'être terminé. M. Louis Caron, architecte de «ce village», qui en a le contrat, peut en être fier et nous pouvons le recommander comme un des premiers architectes de la Province».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 8 (23 novembre 1877) : 3.
3 No d'identification : 7 225

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Arthabaskaville : «Nous apprenons que M. J. A. Poisson, écr., régistrateur du comté d'Arthabaska, rédige L'Union des Cantons de L'Est en l'absence de son rédacteur en chef M. P. L. Tousignant».

Référence
Le Journal d'Arthabaska, vol. 1, no 45 (15 août 1878) : 4.
4 No d'identification : 13 738

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élection des officiers de la Société Dramatique du village d'Arthabaskaville, lors de l'assemblée générale de la société tenue à l'Hôtel de ville le 15 mai. Sont élus, après dépouillement du scrutin: E.L. Pacaud et Auguste Quesnel, présidents honoraires (réélus); Eugène Crépeau, président, W. H. Felton, vice-président; A.A. Ouellette, secrétaire; P. J. Blanchard et M. Houan, directeurs. Blanchard, appuyé par J. A. Poisson, propose que la société donne une représentation le 24 juin. Blanchard, appuyé par L. Gaudet, propose qu'une copie des procédés de l'Assemblée soit transmise à l'Union des Cantons de l'Est pour publication.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 5, no 25 (25 mai 1871) : 3.
5 No d'identification : 14 268

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Article de J. A. Poisson intitulé «Les causes de notre faiblesse». Il s'indigne de l'émigration vers les États-Unis. Il parle du peuple si fier de 1837 et d'autres luttes héroïques. Il indique qu'on considère faussement que l'émigration tient à l'esprit d'aventure des Canadiens plutôt qu'à des «plaies sociales», ce qui est faux. Il s'indigne de ceux qui disent que les Canadiens emprunteront ainsi l'esprit d'entreprise aux Américains, car très rares sont ceux qui sont revenus. Les trois causes principales de notre faiblesse sont: une éducation théorique, une agriculture routinière et une industrie mesquine. Il commente ces phénomènes. Il félicite Édouard Richard qui a donné une belle conférence à Somerset, portant sur l'agriculture. Il propose diverses mesures à prendre: apprendre les principes fondamentaux de l'agriculture aux cultivateurs, l'établissement d'industries, etc.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 5 (04 janvier 1872) : 3.
6 No d'identification : 14 291

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
J. A. Poisson fait un chronique sur la presse. Il en explique les bienfaits, les possibilités, etc. L'article est à continuer.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 7 (18 janvier 1872) : 2 (suite: 6, 8, p. 2; 6, 9, p. 2.
7 No d'identification : 14 341

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le terme de la Cour de Circuit d'Arthabaskaville vient de s'achever. J. A. Poisson souligne que, partout dans la province, il y a un nombre important de procès inutiles et de querelles qui partent de rien. Il soutient que cela vient sans doute d'un défaut d'éducation du peuple du Canada et disserte longuement sur le sujet.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 6, no 11 (15 février 1872) : 2.
8 No d'identification : 10 981

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
J.A. Poisson, régistrateur d'Arthabaska, a reçu un diplôme d'honneur pour ses travaux en littérature, de la Société Royale du Canada.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 22, no 23 (09 juin 1888) : 2.
9 No d'identification : 13 291

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Article sur la messe de Pâques à Arthabaskaville. «Nous savons qu'au loin, Arthabaskaville jouit d'une renommée artistique et nous n'hésitons pas à dire qu'elle est méritée. Ceux qui ont eu l'avantage d'entendre la messe en si bémol de M. Roméo Poisson interprétée avec un talent incontestable le savent. [...] Le compositeur est un artiste de premier ordre qui sait non seulement exercer le coeur qu'il dirige, mais aussi lui inspirer la poésie de sa composition». Solos faits par Mesdames P.H. Côté, H. Laurier, E. Tremblay, A. Côté et MM. J.A. Poisson, L. Rainville, Chs. C. Bernier et P.H. Côté.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 13 (02 avril 1891) : 2.
10 No d'identification : 9 772

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. J.A. Poisson, Ecr., a reçu les brefs d'élection pour les comtés unis de Drummond et Arthabaska. La nomination aura lieu à Arthabaskaville, le 25 du courant.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 47 (12 novembre 1881) : 2.
11 No d'identification : 9 810

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Avis aux électeurs de Drummond et Arthabaska: «Je soussigné donne avis que M. Fulgence Préfontaine a choisi comme agent dans la présente élection, Adolphe Pierre Bérard, Ecr. Médecin de Drummondville; et que M. W.J. Watts Ecr. avocat, a choisi comme agent, Joseph Lavergne Ecr. avocat d'Arthabaskaville. Signé M. J.A. Poisson, Officier Rapporteur, Arthabaskaville, 25 nov. 1881».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 49 (26 novembre 1881) : 2.
12 No d'identification : 12 436

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
MARIAGE « FASHIONABLE »: M.J.A. Poisson, écuyer et registrateur du comté d'Arthabaska, a conduit à l'autel Demoiselle Marie Amélie Côté, fille d'Augustin Côté, écuyer de Québec, en la chapelle Saint-Louis de Québec, le 18 octobre dernier.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 16, no 44 (21 octobre 1882) : 2.
13 No d'identification : 12 853

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le Conseil du comté d'Arthabaska a enfin voté, suite aux injonctions réitérées du gouvernement, un montant pour la construction d'un nouveau bureau d'enregistrement et d'une voûte convenable. La bâtisse actuelle menaçait ruine depuis quelques années et constituait une véritable disgrâce pour le beau comté d'Arthabaska. Malgré les espérances du public que soit votée la construction d'un édifice en brique, plus solide et plus durable et convenant mieux à un édifice public, les membres du conseil ont voté en majorité pour une bâtisse en bois, pour des raisons d'économie. La différence entre les deux coûts de construction était, suivant les soumissions, de 250$. Réparti sur dix-huit municipalités, ce montant représente une très faible charge, d'autant plus que plusieurs de ces municipalités paient chaque année plus que ce montant pour négligence dans l'entretien de leurs chemins. MM. William Farley, Achille Gagnon, Félix Baril, Lorin Gordon et quelques autres avaient voté en faveur de l'édifice en brique, mais l'économie l'a quand même emporté sur le progrès. M. J.A. Poisson, régistrateur, fournit gratuitement le terrain et les portes de fer de la voûte.
- Les travaux du bureau d'enregistrement que le Conseil de Comté fait ériger sur la rue de l'Église marchent rapidement. L'opinion générale pense que le conseil regrettera d'avoir fait bâtir aussi petitement (17, 28, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 20 (28 avril 1883) : 2 (suite: 17, 28, p. 2).
14 No d'identification : 13 256

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelles de «L'Électeur» à propos des funérailles de Mme H.T. Taschereau, fille de E.L. Pacaud. La musique était sous la direction de M. Roméo Poisson. Pendant le service, Mlle Adrienne Plamondon, fille de l'hon. juge, a chanté une poésie composée par son père spécialement pour la circonstance, ainsi qu'une autre poésie composée par «notre excellent poète M. J.A. Poisson». On reproduit le poème du juge Plamondon dans le journal. Tout le barreau d'Arthabaska et les officiers de la cour, le clergé, les élèves du collège et du couvent et une foule de citoyens importants étaient présents, dont M. Bourbeau, M.P. Les porteurs des coins du poêle étaient les hon. W. Laurier et Plamondon ainsi que le Dr. Gravel et M. Elz. Pouliot, avocat de Fraserville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 17, no 52 (08 décembre 1883) : 2.
15 No d'identification : 13 774

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À la dernière séance du Congrès National de la Saint-Jean-Baptiste, tenue à la salle académique du collège des Jésuites de Montréal samedi dernier, on présenta M.J.A. Poisson (Arthabaska). Ce dernier lut un poème splendide intitulé «Les Deux Frances», qui enleva l'auditoire. Avec le juge Routhier, il est le seul qui reçut des applaudissements aussi prolongés. On félicite Arthabaska de posséder un poète aussi distingué (on reproduit les paroles du juge Routhier prononcées à cette occasion).
- Dans l'édition du 26 juillet, on reproduit en première page le poème "Les Deux Frances", lu par M.J.A. Poisson devant le Congrès National (18, 33, p. 1).
- Dans l'une des plus importantes revues d'Europe, "La Revue Catholique des Institutions et du droit", on remarque un passage au sujet du poème "Les Deux Frances", de M.J.A. Poisson d'Arthabaska. Ladite revue ne reproduit jamais de poésie, mais elle affirme ne pouvoir résister au désir de montrer à ses lecteurs
«ce que pensent nos frères du Canada» en reproduisant quelques-uns des vers (18, 50, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 30 (05 juillet 1884) : 2 (suite: 18, 33, p. 1; 18, 50, p. 2).
16 No d'identification : 13 852

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le village d'Arthabaskaville compte deux collectionneurs de timbres dans les personnes de M.J.A. Poisson et Jos. Lavergne. Ces deux amateurs possèdent des albums qui renferment plusieurs milliers de timbres «de tous les temps et de tous les pays».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 35 (09 août 1884) : 2.
17 No d'identification : 22 897

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Conférence du révérend père Lalande à Arthabaska dimanche, sur les Canadiens français aux États-Unis et sur la nécessité de la naturalisation. Soirée débutée par une poésie patriotique de M. J.A. Poisson. Détails.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 37, no 25 (05 juin 1903) : 2.
18 No d'identification : 22 243

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Un cercle littéraire a été organisé à Arthabaska: les jeudis littéraires d'Arthabaska. Cet hiver, les membres donneront à tour de rôle une conférence dans la salle du Palais de justice. Il y aurait en tout douze hommes et femmes.
- Plus de détails sur ce cercle littéraire, qui a été fondé par des femmes d'Arthabaska sur le modèle du «Club des femmes canadiennes». Nom des membres et quelques mots sur les activités du cercle (45, 50, p. 2).
- Compte rendu de la première séance, donnée par J.A. Poisson, membre de la société royale du Canada (45, 52, p. 2).
- Compte rendu de la deuxième séance des jeudis littéraires d'Arthabaska. Conférencier: J.E. Méthot (46, 3, p. 2).
- Liste des conférenciers de la dernière saison des jeudis littéraires (46, 23, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 45, no 49 (24 novembre 1911) : 2 (suite: 45, 50, p. 2; 45, 52, p. 2; 46, 3, p. 2; 46, 23, p. 2).
1 - 18 sur 18 résultats