Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Singer
1 - 9 sur 9 résultats Imprimer
1 No d'identification : 1 488

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie Signer a des bureaux à Victoriaville.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 9 (18 février 1910) : 1.
2 No d'identification : 3 713

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Ouverture de l'établissement d'un marchand-tailleur : il vend des étoffes, des accessoires, etc (énumération). Il s'engage à tailler gratuitement les habits dont l'étoffe est achetée chez lui. Les cartes de mode venues de New York sont disponibles. Il tient également une agence de moulins à coudre des célèbres manufactures Raymond Wanzer et Signer, et des instruments de musique (organinettes).

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 1, no 36 (15 septembre 1881) : 3 (suite: 1, 24, p. 1).
3 No d'identification : 8 642

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On apprend dans la rubrique «Nouvelles de Victoriaville» qu'il y a un bureau local pour la cie « Singer ».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 24 (11 novembre 1905) : 1.
4 No d'identification : 40163

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Nouvel édifice »

À Drummondville, un édifice commercial important sera construit par la compagnie « Singer » et « M . D. Ladora ». ll sera situé au coin des rues Hériot et Bérard.

Référence
«Nouvel édifice», La Parole (24 mars 1938) : 1.
5 No d'identification : 49405

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Dégâts par le feu »

Jeudi soir dernier, un commencement d’incendie a causé des dégâts importants au bureau de la « Singer Sewing Machine », de la rue Bérard à Drummondville.

Référence
«Dégâts par le feu», La Parole (03 février 1938) : 1.
6 No d'identification : 6 367

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Alphonse Duval vient d'ouvrir à Nicolet un bureau de la manufacture des moulins à coudre « Singer » de New-York.

Référence
Le Messager de Nicolet, vol. 4, no 12 (03 avril 1884) : 3.
7 No d'identification : 6 386

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
M. Boivin, de Nicolet, est représentant pour la compagnie « Singer ».

Référence
Le Progrès (Nicolet), vol. 1, no 1 (17 août 1900) : 1.
8 No d'identification : 8 630

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publicité du marchand tailleur Aimé Dion, qui offre un bon assortiment de tweed, chapeaux, faux-cols, coton jaune, indiennes, chemises blanches et couleurs, cravates, gants. Il a les prix les plus bas et ne consent pas de crédit. Son magasin est situé en face du collège.
- Le feu s'est déclaré dans l'arrière-boutique de M. Aimé Dion, marchand-tailleur, mardi dernier (28 fév. 1882). Il fut rapidement maîtrisé et les dommages ne sont pas considérables (16, 11, p. 2).
- Aimé Dion a joint à son magasin de marchandises sèches une épicerie complète, où il offre entre autres des thés de Chine et du Japon, des cafés Moka et de Rio, du fromage du Canada, des bonbons de Paris, des oranges et citrons des régions tropicales, fruits secs, valises, portemanteaux en cuir, bijouterie en or, joncs et alliances, tabac, pipes, journaux français et anglais. De plus, toute personne achetant à sa boutique de tailleur un habillement complet pourra se le faire tailler gratuitement. Il demande immédiatement un apprenti et s'engage à enseigner les techniques de son métier. Aimé Dion est le seul agent pour les moulins à coudre de la « N.Y. Singer Co. » et le « Nubian Blacking »(une colonne complète de publicité) (16, 16, p. 3).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 12 (12 mars 1881) : 3 (suite: 16, 11, p. 2; 16, 16, p. 3).
9 No d'identification : 51257

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Notes locales »

M. H. Dauphinais, agent pour « Singer », s’est installé avec sa famille à Drummondville.

Référence
«Notes locales», La Justice (21 août 1903) : 1.
1 - 9 sur 9 résultats