Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Fanfare de Victoriaville
1 - 25 sur 31 résultats Imprimer
1 No d'identification : 570

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Conférence de M. Florian Fortin, journaliste et administrateur de La Tribune de Sherbrooke. L'événement, organisé par le journal La Voix des Bois-Francs et la Chambre de commerce de Victoriaville, aura lieu le 3 décembre au théâtre Victoria à 8 heures p.m. L'entrée est gratuite, les enfants ne sont pas admis. La partie musicale de la soirée sera assurée par la fanfare de Victoriaville et l'orchestre des Dragons Rouges, dirigé par Stanter.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2.
2 No d'identification : 9 519

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Honoré Mercier a été accueilli par une «foule considérable» à la gare d'Arthabaska, le 7 février 1887, alors qu'il se dirigeait vers Québec dans l'Express du midi, s'arrêtant à toutes les stations entre Saint-Hyacinthe et Québec. La fanfare de Victoriaville, des dames de l'élite et des électeurs étaient présents sur les lieux. Un banquet fut donné à M. Mercier par les femmes de Laurier et Lavergne. Le doyen du barreau, M. E.L. Pacaud, fit par la suite un discours. Après le départ de Mercier, Lavergne fit un discours, suivi de Rainville, Tousignant et Cannon.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 21, no 5 (12 février 1887) : 2.
3 No d'identification : 23 238

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Arthabaska, la fanfare de Victoriaville (nommée aussi harmonie) a joué le 25 juillet au soir, au coin des rues de l'Église et du Palais de justice.
- Un autre concert a été donné le 29 août (49, 38, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 49, no 33 (29 juillet 1915) : 2 (suite: 49, 38, p. 2).
4 No d'identification : 23 516

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fanfare de Victoriaville est venue donner un concert au collège d'Arthabaska: on parle des différentes pièces qui ont été interprétées, dont le «Ô Canada».

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 51, no 35 (09 août 1917) : 2.
5 No d'identification : 15 614

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
"Cinquantenaire de la fanfare de Victoriaville 1884-1934, samedi le 23 juin". Parade, concerts et festivals, hommage aux anciens, ruban-souvenir.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 68, no 28 (21 juin 1934) : 2.
6 No d'identification : 6 995

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Fête de la Saint-Jean-Baptiste à Plesssisville. Célébration marquée de la fête des Canadiens français. Chars allégoriques, messe, chants, amusements au bois Cormier, fanfare de Victoriaville et de Plessisville, feu d'artifice. On parle de déploiements généreux de patriotisme. Dans une rubrique de la même page, on publie une lettre qui a été envoyée au président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Victoriaville par le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Saint-Calixte de Somerset, afin de les remercier de leur présence le 23 juin à Plessisville.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 5 (01 juillet 1905) : 1.
7 No d'identification : 26 764

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La «New York Amusement Co.» présente, à l'Hôtel de Ville de Victoriaville, des séances de vues animées «très belles et très intéressantes». La fanfare de Victoriaville contribue en jouant quelques morceaux.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 51 (19 mai 1906) : 1.
8 No d'identification : 26 925

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«La fanfare de Victoriaville a fait l'acquisition de plusieurs instruments nouveaux qui serviront à augmenter le nombre des musiciens». On demande la généreuse contribution des citoyens pour faciliter ces achats.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 14, no 13 (21 septembre 1907) : 1.
9 No d'identification : 26 018

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fanfare de Victoriaville s'est réorganisée ces derniers jours sous la direction de M. Janelle, médecin vétérinaire.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 5, no 5 (02 juillet 1898) : 2.
10 No d'identification : 26 871

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 24 mai, on présentera des vues animées à l'hôtel de ville de Victoriaville. Titre des vues présentées. La fanfare de Victoriaville a été engagée pour cette séance.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 9, no 52 (23 mai 1903) : 1.
11 No d'identification : 27 077

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Des jeunes amateurs ont décidé de donner une séance dramatique, le 18 décembre, dans la salle de l'Hôtel de ville de Victoriaville. La fanfare de Victoriaville participera au spectacle.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 11, no 30 (17 décembre 1904) : 1.
12 No d'identification : 23 643

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À l'occasion du bazar organisé au profit de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaskaville, la fanfare de Victoriaville se produira dimanche soir. M. Roméo Poisson au piano, et les dames du village ainsi que quelques amateurs pour la partie vocale.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 19, no 43 (03 octobre 1885) : 2.
13 No d'identification : 23 963

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
L'Union musicale est la fanfare de Victoriaville et existe depuis 16 mois. Président: M. J.C. Thibeault.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 20, no 11 (20 mars 1886) : 4.
14 No d'identification : 26 041

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On annonce la parade de la fanfare de Victoriaville et l’inauguration d'une série de concerts au Collège de Victoriaville. Le journal publie le programme.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 3, no 35 (18 juin 1931) : 1.
15 No d'identification : 17 116

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fanfare de Victoriavile présentera le 24 février, au théâtre Victoria, son grand concert annuel, sous la direction de Wellie Rancourt. Liste de pièces jouées durant la soirées et artistes invités durant l'intermission.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 88, no 9 (18 février 1954) : 20
.
16 No d'identification : 17 332

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Inauguration du kiosque de la fanfare »

L’inauguration du nouveau kiosque de la fanfare de Victoriaville a eu lieu hier soir. Un concert a été présenté pour l'occasion.

Référence
«Inauguration du kiosque de la fanfare», L'Union des Cantons de l'Est, vol. 83, no 34 (04 août 1949) : 8.
17 No d'identification : 20 237

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le journal publie une photographie de la fanfare de Victoriaville. Elle donnera son premier concert de la saison.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 93, no 19 (30 avril 1959) : 1.
18 No d'identification : 23 162

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La fanfare de Victoriaville a donné une représentation à Saint-Rosaire, dimanche. Détails.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 38, no 32 (22 juillet 1904) : 3.
19 No d'identification : 22 195

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Bénédiction solennelle du pont de Saint-Louis de Blandford, le 3 septembre. Présence de la fanfare de Victoriaville. Après la bénédiction, eut lieu une assemblée politique (dans le cadre des élections fédérales).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 45, no 39 (08 septembre 1911) : 2.
20 No d'identification : 542

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Assemblée politique après la messe. Présence de citoyens d'autres paroisses et de la fanfare de Victoriaville.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 1, no 29 (13 juin 1908) : 2..
21 No d'identification : 4 666

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
[Archives séminaire Nicolet: Année [ou date approx.]: 1962. Dimensions: 12.8X9. Descripteurs/résumé: Odanak: fanfare de Victoriaville, short, calotte, trompette, glockenspiel, caisse claire, grosse caisse, drapeau fleurdelisé, cymbale, foule.]

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Inventaire des fonds de photos des archives du séminaire de Nicolet, 31 décembre 1962, F009/G3/1/25.
22 No d'identification : 9 630

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville : À la réunion du comité de la fête de la St-Jean-Baptiste, le 2 juin. Déroulement de l'assemblée. On remarque la présence d'un orateur de Warwick. Adoption du programme de la journée du 16 juin prochain, lors de l'inauguration de la Croix illuminée sur le Mont St-Michel. Voir les détails de ce programme. On a le nom des gens qui seront les orateurs lors de la fête, notamment le premier Ministre Taschereau et plusieurs ministres, députés, maires et le poète Alphonse Désilets. On a aussi prévu une parade. «En tête de la parade, les cadets des RR. Frères du Sacré-Coeur, avec leurs clairons, et leur fanfare. Puis, les autres fanfares : Warwick, Plessisville, Thetford Mines, La Baie du Febvre, Victoriaville et Drummondville. Toutes les automobiles disponibles».

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 33 (06 juin 1929) : 1.
23 No d'identification : 11 640

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le 3 mars, il y aura une soirée musicale et dramatique, donnée par le club des amateurs de Victoriaville. La pièce «Don Quichote» sera alors rejouée, en raison du succès des soirées des 24 et 25 février. En effet, il y avait salle comble. On dit que la fanfare de Victoriaville a contribué au succès des soirées. Le nom de quelques personnes présentes («citoyens marquants») est indiqué. Le programme du 3 mars est le même que celui des 24 et 25 février, à la différence qu'il est spécifié, le 3 mars, que les profits vont à la chapelle du collège et au club des amateurs.
- On dit qu'il y avait «peu de monde» à la représentation du 3 mars (23, 10, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 9 (02 mars 1889) : 2-3 (suite: 23, 10, p. 2).
24 No d'identification : 12 644

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Liste des morceaux interprétés par la fanfare de Victoriaville lors de la messe de minuit et de la messe du jour de Noël, à Victoriaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 52 (28 décembre 1889) : 2.
25 No d'identification : 12 824

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans le cadre de la campagne électorale (le vote aura lieu le 17 juin), le candidat national dans Arthabaska, M. Girouard, s'est rendu à Saint-Norbert et à Victoriaville. «Il n'a pas encore d'adversaire déclaré, mais les possibilités sont que M. Bourbeau accepte la candidature». À Saint-Paul, M. Gastonguay a fait un discours en faveur de M. Bourbeau, invitant les gens à signer des réquisitions en sa faveur. Il n'y aurait eu que deux signatures. À Arthabaskaville, M. Lavergne a annoncé la candidature de M. Girouard.
- Un comité central a été formé dans l'intérêt de la candidature de M. Girouard. Ce comité siégera à Arthabaskaville et sera ouvert jour et soir pour recevoir les informations concernant l'élection. Le secrétaire de ce comité est Arsène Picher (ex-rédacteur de L'Union des Cantons de l'Est). Concernant la candidature de M. Bourbeau, un rédacteur note tous les mauvais gestes politiques posés dans le passé (par exemple, avoir voté la pendaison de Riel). M. Girouard a rencontré, le 18 mai, les gens de Sainte-Clothilde et de Sainte-Élizabeth. À Victoriaville, M. Lavergne M.P. rencontrait M. Bourbeau (candidat conservateur) et M. Méthot. Discussion vive et auditoire nombreux. À Saint-Albert, lors d'une autre assemblée, M.M. Girouard et Lavergne ont rencontré M. Bourbeau et Méthot.
- Trois autres articles consécutifs sur les mauvais gestes politiques posés dans le passé par M. Bourbeau, par rapport aux bons gestes posés par M. Girouard (24, 20, p. 2). Même chose au numéro suivant. Suit la liste des endroits visités lors de la campagne électorale et du déroulement des débats dans les différentes localités (Stanfold, Saint-Paul, Sainte-Hélène, Warwick et Tingwick) (24, 21, p. 2-3).
- Liste des raisons pour lesquelles les citoyens doivent voter pour M. Girouard (exemple: parce qu'il a fait obtenir plus d'argent de colonisation pour le comté) et ne doivent pas voter pour M. Bourbeau (exemple: « parce qu'il veut détruire l'oeuvre du gouvernement Mercier»). Le 1er juin, à Saint-Paul, après la messe, il y a eu un débat politique entre d'un côté M.M Girouard et Lavergne et, de l'autre, M.M. Bourbeau et Chicoyne. Le même jour, après les vêpres, les mêmes orateurs se sont rencontrés à Sainte-Hélène. À Saint-Louis de Blandford, M. Arsène Picher (avocat d'Arthabaskaville) a rencontré les électeurs pour leur parler de politique nationale. Il y a eu de pareilles assemblées à Sainte-Élizabeth et Sainte-Clothilde, confrontant cette fois M.M. Méthot (représentant M. Bourbeau) et Cannon (représentant M. Girouard) (24, 22, p.2). Un débat a eu lieu aussi à Saint-Valère de Bulstrode. Assemblée des électeurs à Victoriaville (5 juin), commandée par M. Bourbeau, chez M. Guay. Orateur invité: M. Chicoyne, de Sherbrooke. On dit que ce dernier était également présent à Saint-Paul et à Sainte-Hélène (24, 22, p. 3).
- Autre article en faveur du gouvernement Mercier. Résumé des débats électoraux [le journal dit toujours que M. Girouard est le préféré des auditeurs] ayant eu lieu la journée du 8 juin, à Stanfold, Saint-Norbert et Saint-Paul de Chester. Le 10 juin, jour de la nomination dans Arthabaska, il y a eu une assemblée des électeurs. L'assistance était de plus de 2 000 personnes. M.M. Girouard et Bourbeau s'adressèrent tour à tour à la foule. M.M. Lavergne, Méthot, Cannon, Curran et Laurier ont également fait des discours. Les deux derniers se sont adressés aux électeurs en français et en anglais (24, 23, p. 2).
- Résultats de l'élection du 17 juin. Victoire de M. Girouard dans Arthabaska, de M. Watts dans Drummond, de M. Rhodes dans Mégantic, de M. Monfet dans Nicolet et de M. Gladu dans Yamaska. Le nombre de voix de majorité est aussi inscrite. M. Girouard, par exemple, a été élu avec 350 voix de majorité. Article plus précisément sur l'élection dans Arthabaska. Il est question des résultats dans les paroisses de Sainte-Clothilde, Sainte-Anne du Sault, Saint-Louis de Blandford, Saint-Norbert, Saint-Christophe, Arthabaskaville et Saint-Rémi de Tingwick. Le soir de la votation, une foule de 500 personnes s'était rassemblée devant les portes du comité central de M. Girouard. M.M. laurier et Lavergne adressèrent alors la parole à l'assemblée. À Victoriaville, la population s'était regroupée près du magasin de Paul Tourigny. «À l'heure du train, nos amis d'Arthabaskaville et de Victoriaville réunis se portèrent en procession triomphale à la gare à la lumière de flambeaux, et l'arrivée de M. Girouard fut saluée par des cris de victoire et par les sons joyeux de l'excellente fanfare de Victoriaville». Une fois devant chez Paul Tourigny, M. Girouard a fait un discours devant «au moins 800 personnes». Puis, il se rendit à Arthabaskaville, où il a fait un autre discours, devant cette fois 500 personnes. Le journal commente par la suite les élections dans Drummond et Megantic. Le journal décrit comment la victoire de M. Girouard a été célébrée à Stanfold, le soir de la votation. «Une procession aux flambeaux fut immédiatement organisée et l'élu fut porté en triomphe par toutes les rues du village. M. Girouard fut ensuite appelé à adresser la parole à la foule qui se composait d'au-delà de 600 personnes». Puis, discours d’Arsène Picher et de Joseph Brisette (24, 24, p. 2).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 24, no 19 (16 mai 1890) : 2 (suite:24, 20, p. 2; 24, 21, p. 2-3; 24, 22, p. 2-3; 24, 23, p. 2; 24, 24, p. 2).
1 - 25 sur 31 résultats