Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Villeneuve
1 - 2 sur 2 résultats Imprimer
1 No d'identification : 707

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Texte éditorial sur le Cardinal Villeneuve qui viendra bientôt à Nicolet : biographie du cardinal, dans laquelle on le compare généreusement à Mgrs Laval, Plessis, Saint-Vallier et autres figures marquantes de l'Église canadienne. Quelques mots aussi sur la vaillance de l'Église canadienne depuis sa fondation. Photographie du Cardinal. Panneau portant le texte : « Bienvenue à l'Éminentissime Cardinal Rodrigue Villeneuve - Le Nicolétain » en lettres gothiques entourées d'une guirlande de feuilles très élaborée.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 10 (18 avril 1934) : 1.
2 No d'identification : 7 271

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
MELANÇON, Georges (1886-1982), prêtre, évêque, Chicoutimi.

MANUSCRITS: originaux, copies, imprimés. 1903-1982. 88 pièces

PHOTOGRAPHIES: noir/blanc, carte mortuaire, imprimé. s.d., 8 pièces

ÉTENDUE LINÉAIRE/NOMBRE DE PIÈCES: 12 cm

Né à Saint-Guillaume-d'Upton le 7 avril 1886, Mgr Georges Melançon est le fils d'Edouard Melançon, cultivateur, et de Célina Milette.

Après avoir complété ses études classiques (1888-1906) et théologiques au Séminaire de Nicolet, il y fut ordonné le 12 septembre 1909, par Mgr Hermann Brunault.

Successivement vicaire à Saint-Pierre-les-Becquets (1909-1912), Saint-David-d'Yamaska (1911-1913) et Saint-Frédéric-de-Drummondville (1913-1920), il obtient en 1922, la cure de cette dernière paroisse.

Après avoir passé près de 21 ans à Drummondville, il est élu 5e évêque de Chicoutimi, le 21 mai 1940. La cérémonie du sacre eut lieu le 23 juillet de la même année dans la cathédrale de Chicoutimi, par le cardinal Rodrigue Villeneuve, archevêque de Québec.

Pendant son mandat épiscopal Mgr Melançon ordonna cent soixante prêtres, reçu de nouvelles communautés religieuses d'hommes et de femmes, fonda 28 paroisses, plusieurs écoles et hôpitaux et autorisa la construction de 25 églises. De plus, c'est en tant qu'évêque de Chicoutimi qu'il fêta son jubilé d'or sacerdotal, le 9 avril 1959. Mgr Melançon démissionna le 18 février 1961 et fut nommé au siège titulaire archiépiscopal d'Esbos, tout en demeurant à l'évêché de Chicoutimi.

Monseigneur Georges Melançon est décédé à l'Hôpital de Chicoutimi le 21 octobre 1982, à l’âge de 96 ans.

Les documents sont un don de l'évêché de Chicoutimi en 1983.

•TITRES DE SÉRIES:

Correspondance: originaux, copies, imprimés. s.d., 1926-1980.18 pièces

Papiers personnels: originaux, imprimés. 1903-1971. 4 pièces

Notes généalogiques sur la famille Melançon: imprimé. s.d. l pièce

Notes biographiques: copies, imprimés. s.d., 1940-1982. 13 pièces

Brochures: imprimés. 1940-1978. 8 pièces

Périodiques: imprimés. 1959-1962. 2 pièces

Livre: imprimé. s.d. 1 pièce

Coupures de presse: imprimés. s.d. 1953-1980. 40 pièces

Spicilège: original. 1982. 1 pièce

Photographies: noir/blanc, couleur, cartes mortuaires, imprimés
s.d., 1906-1964. 8 pièces

ACCESSIBILITÉ: libre

INSTRUMENTS DE RECHERCHE: Répertoire numérique détaillé

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE:

ASN. Répertoire des anciens. Georges Melançon

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Archives du Séminaire de Nicolet / État général des fonds et collections conservés aux archives du Séminaire de Nicolet, F014.
1 - 2 sur 2 résultats