Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge
1 - 16 sur 16 résultats Imprimer
1 No d'identification : 655

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge, principalement vouées à l'éducation, dont la maison-mère est à Nicolet, fournissent des enseignements à Louiseville, Paquetteville, Saint-Grégoire, dans l'Ouest où elles ont fondé des établissements et aux États-Unis (lieux exacts mentionnés). En 1903, l'École Normale venait d'ouvrir ses portes et une religieuse en dirigea pendant 5 ans les études pédagogiques. Au moins une de leurs soeurs a enseigné le cours commercial à Hayleybury (une maison s'y est peut-être établie).

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 6 (21 février 1934) : 1.
2 No d'identification : 946

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Élection du conseil général des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge à la Maison-Mère de Nicolet. Une réunion avait été tenue à Nicolet pour les Soeurs de toutes les filiales, et elle s'est clôturée par cette élection. On présente le nouveau conseil. Des filiales existent entre autres à Montréal, Amos et on désire en ouvrir une au Japon.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 20 (19 septembre 1934) : 1.
3 No d'identification : 953

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Une jeune fille de Worcester (Mass.), qui a des parents à Nicolet, fait son entrée chez les Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge de Nicolet.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 19 (19 septembre 1934) : 4.
4 No d'identification : 975

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Départ de 5 religieuses de la Maison-Mère des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge de Nicolet pour fonder une première mission au Japon. La prière des voyageurs a été récitée à la chapelle, puis on a conduit processionnellement les missionnaires jusqu'à la porte du parloir. Plusieurs citoyens sont venus les voir partir. Elles sont parties pour Montréal en automobile. Elles se rendront de là à Vancouver, où elles prendront le bateau pour le Japon.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 22 (17 octobre 1934) : 1.
5 No d'identification : 981

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Décès de la directrice du pensionnat des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge. Biographie de la religieuse : née à Saint-Grégoire (1883), noviciat chez les Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge à Nicolet (1902). Elle commence sa carrière d'enseignante à la mission de Princeville. Elle enseigne à Sainte-Angèle-de-Laval (1905), et à L'Avenir (1906-08). Elle enseigne ensuite à l'École Normale de Nicolet, puis devient successivement économe et maîtresse des élèves à Louiseville. Elle prend la direction du Pensionnat de Nicolet en 1925. Elle a appartenu à l'Association de l'Apostolat de la Prière.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 22 (17 octobre 1934) : 4.
6 No d'identification : 11 113

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
"Centenaire des Soeurs de l'Assomption de la Ste-Vierge"

Référence
Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (23 août 1956) : 4, 14.
7 No d'identification : 12 304

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Consécration de la chapelle des Soeurs de l'Assomption de la Ste-Vierge à Nicolet »

Référence
«Consécration de la chapelle des Soeurs de l'Assomption de la Ste-Vierge à Nicolet», Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (15 août 1975) : 11.
8 No d'identification : 12 305

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Les Soeurs de l'Assomption de la Ste-Vierge à St-Grégoire »

Référence
«Les Soeurs de l'Assomption de la Ste-Vierge à St-Grégoire», Le Nouvelliste «Répertoire de sources journalistiques. Faits saillants en Mauricie» (15 août 1975) : 10.
9 No d'identification : 10 583

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les révérendes Soeurs de l'Assomption de la Ste-Vierge, directrices de l'École Normale de Nicolet, toujours désireuses de faire oeuvre d'éducation, veulent bien inviter leurs anciennes élèves à une réunion plénière de l'Amicale qui aura lieu les 1er, 2 et 3 juillet prochain, à l'École Normale, pour commémorer le vingtième anniversaire de cette institution». L'initiative de cette rencontre provient d'anciennes élèves de l'École Normale de Nicolet.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 29 (09 mai 1929) : 1.
10 No d'identification : 19 149

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Les Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge ouvriront une école normale à Drummondville.

- Le journal publie la liste des écoles déjà dirigées par cette communauté.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 89, no 12 (03 mars 1955) : 1.
11 No d'identification : 37056

Collection
Société d'histoire de Drummond

Information documentaire
« Réunion des amicalistes Nicolétaines »

Au nombre de près de 200, elles répondent à l’appel de leur Alma Mater. Mgr Brunault était présent pour ce rassemblement qui s’est tenu au pensionnat des Soeurs de l’Assomption de la Sainte-Vierge de Nicolet.

- L’article présente un compte-rendu détaillé de l’événement.

Référence
«Réunion des amicalistes Nicolétaines», La Parole (09 juillet 1931) : 5.
16 No d'identification : 7 528

Collection
Archives du séminaire de Nicolet

Information documentaire
Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge.

MANUSCRITS: copies conformes, copies, imprimés. s.d., 1856-1981. 87 pièces

PHOTOGRAPHIES: carte postale, imprimé. s.d., v. 1980. 2 pièces.

AUTRES: cassettes. 1978. 2 pièces.

ÉTENDUE LINÉAIRE/NOMBRE DE PIÈCES: 24 cm.

La congrégation des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge est fondée en 1853, à Saint-Grégoire. Le curé, Jean Harper, secondé par son vicaire, Calixte Marquis, rassemblent quatre jeunes filles pour fonder une nouvelle communauté de religieuses enseignantes. Rapidement la communauté amorce un mouvement d'expansion qui la pousse à couvrir la presque totalité de la province avec ses écoles et ses pensionnats. On fonde également plusieurs missions dans différents pays. À Nicolet, en plus du pensionnat, les Soeurs de l'Assomption dirigent une école normale, le pensionnat Saint-Jean-l'Evangéliste, un institut familial, un collège classique et le collège supérieur de musique.

Cette collection a été colligée par les Archives du Séminaire.

•TITRES DE SÉRIES:

La fondation de la congrégation des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge: copie conforme. 1856-1902. 1 pièce.

Les écoles: copies, imprimés. s.d., 1908-1979. 39 pièces.

125e anniversaire de fondation: copies, imprimés. s.d., 1978-1979.18 pièces.

Photographies: carte postale, imprimé. s.d., v.1980. 2 pièces.

Divers: copies conformes, imprimés. s.d., 1910-1981. 8 pièces.

Brochures: imprimés. s.d., 1911-1979. 13 pièces.

Coupures de presse: imprimés. 1972-1979. 8 pièces.

Cassettes: 1978. 2 pièces.

ACCESSIBILITÉ : Libre.

INSTRUMENTS DE RECHERCHE: Répertoire sommaire.

Référence
Archives du Séminaire de Nicolet. Archives du Séminaire de Nicolet / État général des fonds et collections conservés aux archives du Séminaire de Nicolet, C029.
1 - 16 sur 16 résultats