Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Shawinigan Water and Power Company
1 - 25 sur 35 résultats Imprimer
1 No d'identification : 744

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de la Shawinigan Water and Power Co. en faveur d'une laveuse électrique. Elle demande moins de labeur, elle est « balancée » pour éviter les vibrations et n'abîme pas les tissus délicats. Le modèle « S » est illustré : il coûte 79.50$. Conditions de paiements mensuels faciles : en parler au représentant (non identifié).

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 12 (23 mai 1934) : 3.
2 No d'identification : 778

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
On annonce un modèle de « laveuse "Northern Electric" Balancée électrique ». On l'oppose aux longues heures passées à frotter sur un planche à laver, on affirme qu'elle nettoie même les tissus délicats et prolonge leur durée. Nouvel agitateur de genre français qui évite de tortiller le linge et construction balancée qui réduit la vibration. Achat facile en paiements mensuels. Illustration du modèle « S.P. », à 89.50$. Annonce de la Shawinigan Water and Power Co.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 11 (06 juin 1934) : 3.
3 No d'identification : 805

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce de Shawinigan Water and Power qui veut encourager les lecteurs à acheter des appareils électriques en cadeau de Noël à divers membres de la famille (« toaster », percolateur, chauffe-lit pour berceau, fer à friser, lampe, radio). Ces différents modèles sont illustrés par des petits dessins les représentant.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 1 (06 décembre 1933) : 2.
4 No d'identification : 819

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Shawinigan Water and Power Company fait la promotion de la glacière électrique « moderne, commode et économique » en l’opposant à la vieille glacière. Ces glacières électriques sont rendues possibles par un « nouveau et merveilleux système ».

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 7 (07 mars 1934) : 3.
5 No d'identification : 820

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Shawinigan Water and Power fait une offre spéciale à ses clients : un chauffe-eau pour 1.50$ par mois. Ils l'installent et offrent le service et la réparation gratis. Le plan Location-Achat permet d'avoir de l'eau chaude jour et nuit à coût minimum. Tarif spécial pour la consommation d'électricité. Renseignement auprès des employés ou visite au magasin (non localisé). Le chauffe-eau en question a une capacité de 50 gallons, un contrôle automatique et 3 pouces d'isolation. Dessin du chauffe-eau.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 9 (04 avril 1934) : 3.
6 No d'identification : 843

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce pour les réfrigérateurs « Doublement automatiques » de Westinghouse, présentée par Shawinigan Water and Power. On vante ses capacités de réfrigération, le fait qu'il est hermétique, le congélateur et ses multiples accessoires dont l'éclairage électrique intérieur et le fait qu'il sauve de l'argent et que son coût est bas (modèles à partir de 179$).
- Illustrations du réfrigérateur en question.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 15 (04 juillet 1934) : 2.
7 No d'identification : 877

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Annonce pour le réfrigérateur doublement automatique Westinghouse, prix : 179$. Annonce de la Shawinigan Water and Power, service commercial et de distribution. On invite les gens à se renseigner sur le mode de loyer-achat. « Servez d'exquis repas cet été », titre-t-on, accompagnant l'image du réfrigérateur d'images de nourriture que l'on peut y conserver.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 17 (01 août 1934) : 3.
8 No d'identification : 974

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il est question du renouvellement du contrat de l'électricité de la ville de Nicolet avec la Shawinigan Electric Power. Le maire et les échevins désirent un contrat plus avantageux. Ils ont tenté sans succès d'obtenir le montant mensuel payé par les contribuables à la compagnie, sans résultat. Aussi ont-ils effectué en avril le recensement des factures d'électricité des citoyens de la ville. Ils indiquent ici les montants globaux pour la lumière, les moteurs, le chauffage, le réservoir à eau. On présente ensuite la nouvelle offre de la compagnie, avec les prix et les escomptes. Il y a eu une réunion le 21 septembre pour renseigner un certain nombre de consommateurs. Le 22 septembre, une séance spéciale du conseil a permis d'adopter les propositions qui doivent être faites à la compagnie. Ils demandent des réductions de tarif. Ils soutiennent que d'autres villes de taille comparable à celle de Nicolet sont desservies de façon plus avantageuse par la Southern. Si la Shawinigan Power refuse de faire des concessions, nombre de citoyens sont en faveur de la municipalisation. L'article se conclut par quelques propos contre le trust qui éreinte la population depuis des années (car Nicolet serait encore plus exploitée que d'autres villes de la Rive-Sud) et l'espoir d'en être débarrassé.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 21 (03 octobre 1934) : 4 (suite: 1, 22, p. 1; 1, 22, p. 4).
9 No d'identification : 980

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le conseil de ville de Nicolet a reçu les représentants de la Shawinigan Electric Power. À la suite de l'offre de la ville, ces porte-parole présentent une offre encore plus généreuse, au plan domestique. Cependant, un échevin s'oppose à certains tarifs de base quant à l'éclairage des rues. Le maire propose de s'en remettre à la Commission des Utilités Publiques, mais les représentants déclarent qu'alors, ils formuleront leurs propres objections et que le règlement traînera en longueur. L'échevin revient à la charge, dénonçant l'injustice de la Compagnie. Ses représentants tentent d'expliquer les raisons qui motivent ses prix, principalement l'entretien. L'échevin souligne que celui-ci ne doit pas coûter cher, car il doit être payé depuis longtemps et qu'en fait, il est très mal fait. Puis on parle de contrats outrageusement avantageux pour certains particuliers. Ce sont de simples erreurs selon le représentant. L'échevin met ensuite sur la table la question des offres spéciales faites au maire (privilèges spéciaux contre renouvellement de la franchise pour 10 ans) que ce dernier, dans sa probité, a refusées. Le représentant affirme qu'il va faire rapport aux directeurs des intentions de Nicolet [probablement la municipalisation dont on a parlé plus tôt].

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 22 (17 octobre 1934) : 4.
10 No d'identification : 1 024

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le maire et les échevins ont tenu une assemblée le 22 octobre pour prendre connaissance des offres de la « Shawinigan Electric Power au sujet du renouvellement du contrat d'électricité de la ville. Les deux camps sont d'accord sur les taux domestiques, mais la Shawinigan » veut 15 $ par lumière de rue alors que la ville ne veut payer que 12 $. La compagnie réclame une franchise de 10 ans, que la ville n'est pas prête à accorder pour plus d'un an. L'enquête menée par le gouvernement pourrait être favorable aux municipalités, donc on ne veut pas s'engager à long terme. À la réunion, le maire fait rapport d'une rencontre avec les représentants de la « Shawinigan Electric » qui déclarent que puisque la ville n'est pas prête à signer l'entente, ils collecteront auprès des citoyens les mêmes taux domestiques que ceux en vigueur dans le contrat expiré et ce jusque après l'enquête gouvernementale. Cette décision de la compagnie est rejetée par le Conseil de ville qui prend la résolution de porter la question devant la Commission des Utilités Publiques. Le Conseil ne croit pas que la compagnie puisse priver la population d'un taux plus avantageux qu'elle a elle-même offert parce que la Ville refuse de s'engager pour 10 ans, ce qui est un refus légitime.

Référence
Le Nicolétain, vol. 1, no 23 (07 novembre 1934) : 4.
11 No d'identification : 23 536

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La «Shawinigan Water & Power» fera construire une ligne électrique dans les cantons pour fournir la lumière, la chaleur et le pouvoir d'eau sur le parcours entre Victoriaville et Thetford Mines. Le conseil de la paroisse de Saint-Norbert a passé un règlement pour permettre à la compagnie de traverser la municipalité avec exemption de taxes.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 40, no 4 (12 janvier 1906) : 2.
12 No d'identification : 25 036

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
À Victoriaville, «nous avons actuellement la lumière venant des chutes de Shawinigan. C'est encore la Cie Arthabaska Water & Power qui fournit cette lumière qu'elle achète de la Cie Shawinigan. Dans quelques temps, nous aurons le pouvoir et la chaleur électriques». On parle aussi de fournir éventuellement les industries et la station de pompage de Victoriaville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 42, no 18 (17 avril 1908) : 3.
13 No d'identification : 15 773

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
"Victoriaville veut marcher de l'avant. Le conseil municipal de Victoriaville, de concert avec la Chambre de Commerce, travaille en vue d'attirer de nouvelles industries. Promesse de coopération de la Shawinigan Water and Power".

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 69, no 15 (21 mars 1935) : 5.
14 No d'identification : 9 864

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Les employés de la Cie Shawinigan Power sont à faire des relevés pour démarquer les endroits par où devront passer les fils conducteurs du pouvoir et de la lumière électrique qui fourniront toutes nos localités. Cette lignes projetée se continuera jusqu'à Thetford Mines».

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 35 (27 janvier 1906) : 1.
15 No d'identification : 26 724

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Le conseil de ville de Victoriaville et la « Shawinigan Water and Power » s'uniront peut-être pour établir un tramway électrique entre Victoriaville et Arthabaska. Le conseil est favorable à cette initiative sous certaines conditions. Le projet sera étudié plus à fond.

Référence
L'Écho des Bois-Francs, vol. 12, no 42 (17 mars 1906) : 1.
16 No d'identification : 17 062

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouveaux taux d'électricité pour la ville de Victoriaville, accordés par la Shawinigan Power Co. Tableaux explicatifs.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 77, no 18 (08 avril 1943) : 5.
17 No d'identification : 17 316

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Séance d'enregistrement de messages pour les soldats outre-mer, par leurs parents et amis, les 4 et 5 août à Victoriaville. Service gratuit offert par la Cie Pepsi et par la Shawinigan water and Power. On donne de plus amples explications sur ces messages envoyés outre-mer (78, 32, p.6).

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 78, no 31 (13 juillet 1944) : 1 (suite: 78, 32, p. 6).
18 No d'identification : 16 432

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Victoriaville sera l'hôte du 8e congrès annuel du département « C.& D. P.& T. de la Shawinigan Water & Power », les 11 et 12 octobre.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 85, no 42 (27 septembre 1951) : 6.
19 No d'identification : 16 596

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
«Inauguration du nouvel édifice de la Shawinigan W. & P. mardi dernier», situé sur la rue Monfette, à Victoriaville. Coût: un demi million. Superficie: 61 000 pieds. Noms des invités présents.
- Photo de l'édifice, béni par le chanoine Origène Grenier, curé de Sainte-Victoire.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 86, no 8 (31 janvier 1952) : 1-7.
20 No d'identification : 16 819

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
La compagnie « Shawinigan Water and Power » donne des cours d'électrification de la ferme aux cercles des jeunes agriculteurs. La série annuelle s'est clôturée par la remise d'un trophée au Cercle des jeunes agriculteurs de Saint-Norbert d'Arthabaska.

- Le journal nomme les autres cercles qui ont décroché le trophée depuis 1947 et présente un compte-rendu de la fête.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 86, no 26 (12 juin 1952) : 1.
21 No d'identification : 17 095

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Nouvelle ligne de transmission de 110 000 volts construite par la compagnie Shawinigan Water & Power entre Victoriaville et Asbestos.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 88, no 2 (24 décembre 1953) : 9
.
22 No d'identification : 17 157

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Conférence publique sous les auspices de la Chambre Junior »

La « Chambre de Commerce des Jeunes de Victoriaville » a organisé une conférence avec M. Houde, de la « Shawinigan Water and Power ». M. Houde parlera de l'électrification rurale. L’événement aura lieu le 8 mars 1949 et l’admission est gratuite.

Référence
«Conférence publique sous les auspices de la Chambre Junior », L'Union des Cantons de l'Est, vol. 83, no 12 (03 mars 1949) : 1.
23 No d'identification : 17 383

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Au Conseil de ville de Victoriaville »

Au Conseil de ville, il a été question d’accorder des octrois à la bibliothèque publique, au centre des loisirs et à la Ligue antituberculeuse. De plus, il a été question du contrat entre la Ville et la « Shawinigan Water and Power », de la livraison de lait le dimanche et de terrains pour l'aménagement d'un parc.

Référence
«Au Conseil de ville de Victoriaville», L'Union des Cantons de l'Est, vol. 83, no 42 (06 octobre 1949) : 1.
24 No d'identification : 17 411

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
« Assemblée du Conseil de ville de Victoriaville »

À la dernière assemblée du Conseil, les membres ont discuté de nombreux sujets.

1- Il a été question du rapport du surintendant de l'aqueduc (consommation d'eau, d'alun et de soda) et d’un rapport d'assurance sur les bouilloires;
2- de l’ouverture de la rue Fréchette, puis d'une autre rue parallèle à la rue Picher;
3- de la contribution pour la roulotte de la « Ligue Antituberculeuse »;
4- du Collège des Frères du Sacré-Coeur qui portera désormais le nom d'École Saint-Wilfrid;
5- d’un parc public et de la vente d'un immeuble à la Ville;
6- de l’achat d'un cadran pour la « Jeune Chambre de Commerce »;
7- de la location de terrains à « Taxis Lafayette » et des licences de taxis;
8- du déplacement des réservoirs de « l'Imperial Oil »;
9 - de la location de l'aréna et du hockey junior;
10 - des noms des rues, des lampes de rues, de l’aqueduc et des égouts;
11- du rapport de la bibliothèque;
12 - d’un octroi aux « Ambulances St-Jean »;
13- d’un contrat avec la « Shawinigan Water and Power », etc.

Référence
«Assemblée du Conseil de ville de Victoriaville», L'Union des Cantons de l'Est, vol. 83, no 43 (13 octobre 1949) : 1-6-8.
25 No d'identification : 19 447

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Dans les rues de Victoriaville, la compagnie « Shawinigan Water and Power » expérimente l'éclairage avec des lampes au mercure. Elles ont une luminosité plus intense et elles feraient épargner de l’argent à la ville.

Référence
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 90, no 5 (19 janvier 1956) : 4.
1 - 25 sur 35 résultats