Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Victoriaville Chair Company Ltd
1 - 3 sur 3 résultats Imprimer
1 No d'identification : 1 637

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Parmi les grands industriels de Victoriaville : M. Paul Tourigny, président de la Manufacture Furniture Co., président de la Victoriaville Chair Co., directeur de The Standard Bedstead et de la Victoriaville Clothing, propriétaire d'une importante tannerie à Stanford, principal associé de la grande manufacture de chaussures Tourigny & Marois de Québec, maire de Victoriaville.

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 15 (11 mars 1910) : 2.
2 No d'identification : 3 875

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Il y a trois mois (il n'y a pas plus de précisions), un incendie a détruit une des plus importantes industries de Victoriaville, la « Victoria Chair Co. » (elle donne du travail à 55 chefs de famille). Cette dernière a par la suite demandé à la Corporation de Victoriaville «une subvention de 3000$ payable en cinq ans, à raison de 600$ par année. Cette subvention le conseil de ville la leur accordera, le 4 octobre courant par un règlement auquel il ne manque, pour être en force, que l'approbation des contribuables» Puis, l'article insiste sur le rôle clef de l'industrie à Victoriaville : « L'industrie, c'est le sang qui donne la vie au corps social de Victoriaville. Supprimez là [sic], tout meurt du coup. »

Référence
La Gazette d'Arthabaska, vol. 3, no 53 (14 octobre 1910) : 2.
3 No d'identification : 10 658

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Photos et rappel historique à propos de la «Eastern Furniture limited». «Cette compagnie n'est connue sous ce nom que depuis mai 1924, mais elle est beaucoup plus vieille que la date mentionnée, car il faut considérer que la compagnie présente est le résultat de l'achat ou d'amalgamations d'autres compagnies. Tel que décrit dans les notes biographiques sur Monsieur Gagné, ce dernier se porta acquéreur de la Canadian Rattan Chair Co. Ltd., en 1920, ce qui pour ainsi dire fut l'industrie débutante. La Canadian Chair co. Ltd. avait été fondée en juin 1911. Cette compagnie ne manufactura que des articles en jonc et rotin jusqu'en mars 1916 alors que la Victoriaville Chair Co. Ltd., fondée en 1910, fut achetée. L'achat de cette manufacture permettant de fabriquer des chaises de bois avec les chaises de jonc et rotin compléta un tant soit peu les deux manufactures, mais il manquait encore, toutefois, une manufacture pouvant fabriquer des meubles afin d'avoir une ligne complète et en mai 1924 le Eastern Townships Manufacturing Co., d'Arthabaska, P.Q., fut achetée. Il serait peut-être à propos de donner quelques notes sur la Eastern Townships Mfg. Co. Cette Compagnie fut fondée en 1904 par les principaux citoyens de la ville d'Arthabaska et commença ses opérations en janvier 1906. Le nombre des employés pendant plusieurs années ne dépassa pas cinquante jusqu'au moment de sa vente. Nous avons aussi fait l'acquisition cette année de l'ancienne manufacture du Mica Insulator Co., où nous fabriquons maintenant exclusivement les articles en jonc, rotin et fibre. Avec l'acquisition des manufactures que nous avons faite de temps à autre et aussi avec les agrandissements et améliorations à chacune des manufactures, nous sommes maintenant en mesure de fabriquer en grandes quantités et par le fait même répondre à la demande toujours croissante qui nous est faite pour nos marchandises. À notre manufacture d'Arthabaska nous manufacturons les Ameublements de Salle à Manger et de Chambre à Coucher ainsi que tables de chambre à coucher, de Chesterfield, de cuisine et de radio. Nous pouvons produire à cet endroit environ 6,000 ameublements de chambre à coucher ou set de salle à dîner par année. Quant à notre manufacture de Victoriaville, nous y fabriquons les chaises de bois, les ameublements pour enfants, bassinettes et les chaises de salle à dîner. Le pouvoir de production de cette manufacture est d'environ 200,000 chaises ou autres articles par années. Dans notre troisième manufacture, autrefois occupée par le Mica Insulator Co., nous y fabriquons les ameublements en rotin, jonc et fibre. Cette manufacture est équipée pour pouvoir produire environ 50,000 chaises par année. Nos trois manufactures sont toutes équipées avec un outillage des plus modernes, des machineries puissantes afin de pouvoir produire aussi vite qu'il est possible de la faire et en très grandes quantités. Les méthodes les plus récentes sont employées dans la fabrication et les machineries sont remplacées par d'autres plus modernes lorsqu'il est nécessaire de le faire et ceci toujours avec l'idée de produire mieux et une meilleure marchandise. Le nombre d'employés actuel est de 225, soit 110 pour Arthabaska, 110 pour la manufacture de chaises et 35 pour celle du jonc. Tous les employés que nous avons sont pratiquement des gens que nous avons entraînés nous-mêmes et il va sans dire que ceci nous a permis de former une main-d'oeuvre qui nous donne satisfaction tant sous le rapport de la fabrication que sous tout autre rapport. Nous avons des employés qui sont avec nous depuis très longtemps, ce qui démontre que les relations entre employés et patrons sont des plus amicales et ceci nous croyons, que c'est bien dû à l'attention que nous leur portons en veillant à leur bien-être, en prenant les moyens nécessaires pour prévenir les accidents et en voyant aussi à ce que chaque employé travaille dans des conditions absolument saines, l'air et la clarté étant des choses que nous désirons le plus pour chacun de nos employés, afin de le tenir en état de bonne santé, ce qui, pour nous, est une chose primordiale, si nous désirons que chaque employé soit content et donne le rendement qu'il est supposé donner». L'article ajoute que cette compagnie a treize représentants au Canada et qu'elle exporte en Nouvelle-Zélande, en Australie, aux Antilles, en Guyane anglaise et hollandaise et en Afrique du Sud.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 34 (13 juin 1929) : 7.
1 - 3 sur 3 résultats