Ce site est une réalisation
du Centre interuniversitaire
d'études québécoises (CIEQ)

Fichiers documentaires

Index onomastique

Provencher
1 - 1 sur 1 résultats Imprimer
1 No d'identification : 10 049

Collection
Centre interuniversitaire d'études québécoises

Information documentaire
Publication du texte de l'adresse présentée au Cardinal Rouleau lors de sa visite au Séminaire de Nicolet. Le Cardinal Rouleau est le successeur de Mgr Plessis. L'étudiant fait un retour historique dans le temps pour démontrer que la survivance de la religion catholique en territoire nord-américain n'a pas toujours été facile. En effet, après la Conquête, elle a dû braver les lois anglaises pour survivre. L'étudiant rappelle que c'est grâce à des initiatives comme celles de Mgr Plessis que la religion catholique a survécu à l'ennemi, d'où la naissance de petites écoles de campagne. C'est ainsi que le Séminaire de Nicolet a vu le jour. L'élève raconte aussi que «une école établie par M. l'abbé Brassard, curé de Nicolet, afin de donner l'enseignement gratuit aux enfants de la paroisse, fut bientôt convertie en une école latine et française. Mgr Plessis, avec ses deniers, malgré les besoins de son vaste diocèse, acheta tous les biens de M. l'abbé Brassard, agrandit la petite école au point de lui donner l'air d'une maison d'enseignement secondaire. C'est précisément cette maison qui, aujourd'hui, après certaines modifications, est devenue le collège des Révérends Frères des Écoles Chrétiennes. Les successeurs de Mgr Plessis suivirent son exemple et ouvrirent les portes du Séminaire. Ils donnèrent le ton de la vie à l'intérieur de l'établissement, en régissant la vie des nouveaux étudiants. St-Raphaël a été désigné comme le patron de la nouvelle école. 1823 : la congrégation de la Sainte Vierge s'installe au Séminaire. L'étudiant remercie l'évêque d'avoir choisi le Canada comme site du premier congrès marial. Il souligne que Mgr Plessis avait planté un arbre fruitier sur les rives nicolétaines, et que son premier élève, Mgr Provencher, donna son âme à convertir les Amérindiens des plaines de l'Ouest. Le Séminaire a fourni un bon nombre de clercs, dont Mgr Baillargeon de Québec, Mgr Moreau, Mgr Laflèche et Mgr Courchesne évêque de Rimouski. 1903 : érection d'une chapelle. L'étudiant affirme qu'il y a deux raisons de se réjouir : la fête patronale de Mgr Rouleau et la nomination du Supérieur du Séminaire de Nicolet au poste de Pronotaire apostolique.

Référence
La Voix des Bois Francs, vol. 1, no 32 (30 mai 1929) : 4.
1 - 1 sur 1 résultats